Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
L'alévisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Autres courants islamiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Panteleimon
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2010
Messages: 70
Religion: Orthodoxe
Localisation: Comté de Nice (Occitanie)
Sexe: Masculin
Point(s): 1
Moyenne de points: 0,01

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 22:49 (2011)    Sujet du message: L'alévisme Répondre en citant

Parmi les courants de l'islam il en existe un particulier qui mérite une attention particulière. Il s'agit de l'alévisme. Voici quelques données sommaires trouvées sur Wikipédia pour situer ce courant :

Citation:
L'alévisme (alevilik en turc, elewîtî en kurde, al ‘alawīyyah en arabe) regroupe des membres de l'islam dits hétérodoxes et revendique en son sein la tradition universelle et originelle de l'islam et plus largement de toutes les religions monothéistes. Il se classe dans les traditions soufies et ses croyances sont assimilables au panenthéisme... Il se distingue par son non-dogmatisme des dogmes religieux dits « orthodoxes » tels le sunnisme, le chiisme dit jafarisme. Bien qu'il soit de tradition très ancienne, certains voient en l'alévisme l'exemple d'une tradition musulmane moderne. L'alévisme constitue la seconde religion en Turquie après le sunnisme. Il représente entre 20 à 25 % de la population nationale.


Répartition géographique des alévis en Turquie :




Dernière édition par Panteleimon le Ven 18 Mar - 23:00 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Mar - 22:49 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Panteleimon
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2010
Messages: 70
Religion: Orthodoxe
Localisation: Comté de Nice (Occitanie)
Sexe: Masculin
Point(s): 1
Moyenne de points: 0,01

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 22:56 (2011)    Sujet du message: L'alévisme Répondre en citant

Voici un site détaillé consacré à l'alévisme :

http://hakyolu.free.fr/alevilik.htm

Citation:
Après la mort du Prophète, la communauté islamique se divisa. Les Sunnites refusèrent la légitimité de succession de la Famille du Prophète (Ahl-u Bayt) et se rattachèrent à Muawiyya (Omeyyade) et ses successeurs omeyyades et abbassides. Les Chiites (Alevi) considérèrent chaque descendant d'Ali comme l'Imam de l'Islam, c'est-à-dire comme guide de la communauté. Il y eut ainsi douze Imams (a.s.)

Imam Ali (599-661)
Imam Hassan (624-670)
Imam Hussein (625-680)
Imam Zeyn-el Abidin (659-719)
Imam Bakir (677-733)
Imam Djafer Sâdik (699-765)
Imam Moussa Kazim (745-799)
Imam Riza (765 -818)
Imam Taki (811-835)
Imam Naki (829-868)
Imam Hassan el Askeri (846-874)
Imam Mehdi (870-878)


***

Ces douze Imams n'étaient pas l'objet de l'admiration des seuls Chiites, mais aussi des adeptes d'un autre courant, nommé Alevi issu du chiisme. Les adeptes de ce courant estimaient descendre des soldats d'Ali, ce qui fait que ce courant resta toujours propre à une lignée. Il était très proche des Chiites, à tel point que ses adeptes étaient surnommés Kizil Bach (coiffe rouge), par allusion à la coiffe des soldats d'Ali. Les Kizil Bach étaient en outre des soldats turkmen recrutés par Shâh Ismail, à la tête du premier état qui se proclame officiellement de confession chiite (duodécimain).

***

Après la mort du Prophète de l’Islam en 632 après J.C, les musulmans se divisèrent. Les conflits autour de la succession du prophète (à propos du Califat) ont conduit à l'apparition de divers courants de confessions sunnisme, chiisme et alevisme.

Les partisans sunnites soutenaient l’influent Abû Bakr au califat, tandis que les alevi et les chiites nommaient Ali comme le successeur légitime du Prophète. Ali était le cousin, le fils adoptifs et le gendre du Prophète Mohammed. Le clan Ommeyade auquel Abû Bakr appartenait, imposa sa prédominance dans l’Islam. Les alevi (descendants de la famille du Prophète) et les chiites étaient alors pourchassés et tués. La famille du Prophète (Ahl-u Bayt) était poursuivie et ses membres tués un a un brutalement pour affaiblir leur position. L’apogée du meurtre perpétré par les sunnites était le massacre de Kerbela (Irak), l’Imam Huseyin (fils d’Ali) y compris sa famille et ses amis mouraient.

Ainsi les sunnites décidaient des parties des documents religieux valables (le Saint Kur'an…), laissés par le Prophète et de leur interprétation.

Le Sunnisme et le Chiisme orthodoxe, oubliant son essence, tentent aujourd'hui de se rapprocher de plus en plus et l’alevisme prenait une voie différente non orthodoxe.

L’alevisme prône un rapprochement à la nature, la tolérance, la modestie et l’amour du prochain dans la confession islamique. Les alevi refusent la "shari'at" orthodoxe (code de loi dans l’Islam orthodoxe), la Sunna orthodoxe (les formes de conduite et les règles formelles de l’Islam orthodoxe) et défendent la liberté de religion, les droits de l’homme, le respect de la femme. En raison de cette conception de vie "libérale", ils étaient victimes de persécutions par les musulmans orthodoxes.

A l’époque de Yavuz Sultan Selim dans l’Empire Ottoman, ils étaient massacrés par dizaine ou centaine de milliers (environ 40 000/400 000) selon les sources. Par une résistance active et pacifiste, les alevi essayaient d’échapper à cette tyrannie (révolte de 1240 de Baba Ilyas ou la révolte de Sheyh Bedrettin au 14ème siècle). Les derniers exemples plus récents dont les massacres dans les années 70 dans le Çorum et le Maras (100 morts) ou à Sivas en juillet 1993 (37 morts brulés vifs) et à Istanbul en mars 1995 (30 morts).

Officiellement les alevi ne sont pas reconnus en Turquie bien qu’ils représentent le tiers de la population turque (20 millions).

Aussi dans l’alevisme, l’enseignement repose sur les « Quatre Portes » et sur le respect de l’Homme : « maitrise tes mains, ta langue et ton désir ». Les communautés alevi sont dirigées par des dede, chefs spirituels reconnus comme seyyid descendant du Prophète par la Sainte Famille Ahl ul Bayt (a.s). Les alevi se réunissent dans les djem (djemiyet, rassemblement - djami), réunion solennelle et spirituelle et où on tente de résoudre ensemble les problèmes de la communauté. Dans l’alevisme, l’Homme est au centre de la Religion (« la religion est l'homme ») et n’est pas au centre du formalisme religieux et de dogmes.


Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 263
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 605
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 12:50 (2011)    Sujet du message: L'alévisme Répondre en citant

En Turquie seuls les Alévis sont viscéralement attachés à la laïcité, les musulmans sunnites
acceperont que l'islam redevienne religion d'état.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:34 (2018)    Sujet du message: L'alévisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Autres courants islamiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky