Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Le problème, c'est le Prophète et le Coran

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Discussions sur l'islam
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eowyn
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2010
Messages: 31
Religion: catholique
Localisation: france
Sexe: Féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 5 Mar - 18:16 (2010)    Sujet du message: Le problème, c'est le Prophète et le Coran Répondre en citant

Citation:
Le problème pour vous, c'est l'islam plus que l'islamisme…
Oui. Le problème, c'est le Prophète et le Coran.

Il n'y a donc pas de cohabitation possible entre l'islam et l'Occident.
C'est ce que je dis. Mais la cohabitation est possible avec les musulmans qui peuvent critiquer le cadre moral que la religion leur impose. A tous ceux-là, je lance: «Voulez-vous vraiment suivre intégralement la pensée du Prophète?» Certains musulmans éclairés sont prêts à cette réflexion. C'est ce que je vais dire au recteur Boubakeur, de la Grande Mosquée de Paris. Je ne crois pas en un mouvement qui prétend libéraliser l'islam sans remettre en cause le Prophète et le Coran. C'est absurde. C'est comme redécorer la maison et rester en dehors. La critique de l'islam ne peut venir que des musulmans d'Occident. Car seul l'Occident offre ce contexte de liberté. Si j'avais tenu ces propos dans n'importe quel pays musulman, je serais morte depuis longtemps déjà.
http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/islamisme/dossier.asp?ida=433059&…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Mar - 18:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Sam 6 Mar - 21:09 (2010)    Sujet du message: Le problème, c'est le Prophète et le Coran Répondre en citant

c'est le totalitarisme le plus dur impossible à éradiquer
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Ven 10 Sep - 14:32 (2010)    Sujet du message: Le problème, c'est le Prophète et le Coran Répondre en citant


_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 22:57 (2017)    Sujet du message: Le problème, c'est le Prophète et le Coran Répondre en citant

Vous trouverez de tout dans le Coran, sauf la sortie


La théorie de la "La falsification des Ecritures selon l'islam" est un serpent qui se mord la queue, le côté occulte de l'Islam et donc du Coran.

En effet, le Coran falsifie la Torah et le Nouveau Testament, l'Ancien également ô combien, pour appuyer que ces livres antérieurs au Coran seraient... falsifiés.

Une théorie qui se saborde toute seule
Un témoignage musulman
L'enjeu théocratique de cette affirmation


Vieux débat donc qui n'a plus sa place au XXI siècle, tant il a été décrit et démontré son absurdité. Mais de nouvelles générations arrivent en Occident dans un tout autre contexte d'athéisme et de laïcité naïve, et cette thèse du Coran peut faire de nouveaux ravages.
Attention danger!


Revenir en haut
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 23:12 (2017)    Sujet du message: Le problème, c'est le Prophète et le Coran Répondre en citant

Le Coran moderne, le bouquin sans queue ni tête, sectaire et inhumain le plus délirant


Je propose un sujet: Ismaël et les arabes. Et je constate et fais constater la prise de position qu'on en fait, les hébreux selon le Coran seraient des arabes. "Ismaël et les arabes" est typique du Coran arabe. Lisez-le en arabe, c'est très clair.

Pour affirmer ce sujet, voici un PDF

Sur ces traduction du Coran arabe, qui me semblent problématiques sans de grandes explications:
http://www.erudit.org/revue/meta/2000/v45/n3/004504ar.pdf

Enfin, Vers une lecture historico-critique du Coran
Ismaël et les arabes? Voire! Hors du Coran, point de salut? Mais alors, pourquoi le Coran se trompe-t-il si souvent?

On peut comprendre l'aigreur du Coran et de son faux prophète frustré, mort bêtement empoisonné sans rien avoir vu venir :[color=red] Parti de pas grand chose, il n'est arrivé à rien dans sa pauvre vie d'épyleptique sans soins, et par conséquent, il ne rendit jamais de merci à personne.



Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 15:01 (2017)    Sujet du message: Le problème, c'est le Prophète et le Coran Répondre en citant

Hirsi Ali : l’islamisme ne doit pas s’enraciner comme en Europe

  


Avr 2, 2017
L’alerte d’Ayaan Hirsi Ali : on ne doit pas laisser l’idéologie radicale Islamiste s’enraciner aux Etats-Unis comme c’est le cas en Europe
 

Les autorités britanniques ont dû reconnaître que l’endoctrinement islamiste réalisé par des « extrémistes religieux non-violents » a été le déclencheur principal qui am is sous influence les terroristes ayant commis des attentats au Royaume-Uni


La militante et auteur(e) Ayaan Hirsi Ali, dans un article d’opinion sur le Washington Timesdu 28 mars, a écrit qu’il est crucial que les Etats-Unis s’attaquent à l’endoctrinement idéologique islamiste – la Dawa – avant qu’il ne prenne racine avec la même ampleur qu’il a pris en Europe ».
Ayaan Hirsi Ali

Cette militante née en Somalie souligne que « Depuis les attentats du 11 Septembre 2001, les responsables américains se sont focalisés sur le fait de contrer et de déjouer les actes individuels de violence commis par les extrémistes islamistes, mais qu’ils n’ont pas contré, jusqu’à présent, l’idéologie qui justifie et encourage de tels actes de violence et qui rejette intégralement l’assimilation aux idéaux civiques américains.

« En se focalisant sur la tactique du terrorisme, les administrations successives américaines ont massivement ignoré les organisations dont la fonction primordiale est la dissémination de l’idéologie radicale islamiste aux Etats-Unis ».

Ali poursuit : « Bien que de nombreux Américains ont entendu parler de djihad, peu ont entendu parler de Dawa. En théorie, la Dawa n’est qu’un simple appel à l’islam. Mais, de la façon dont les Islamistes mettent ce concept en pratique, la dawa va bien plus loin qu’une simple invitation.

« La dawa islamiste  un processus d’endoctrinement méthodique – un lavage de cerveau, autrement dit – qui rejette l’assimilation et place les gens en opposition des idéaux civiques occidentaux. Si l’endoctrinement est suffisamment rigoriste, la dawa place les individus sur la voie du djihad, tel que le conçoit l’islam radical ».

Ali souligne que l’approche du terrorisme à la façon du Président Donald Trump marque « un virage bienvenu par rapport aux précédentes administrations ».

Au cours d’un discours de campagne datant d’août 2016, Trump a déclaré qu’il ferait en sorte de contrer l’idéologie islamiste dès qu’il serait élu Président. Selon ses termes, « On ne devrait pas « laisser se propager ni d’installer »… « l’idéologie haineuse de l’islam radical, par son oppression des femmes, des gays, des enfants et des -croyants ».

Hirsi Ali a déclaré que « c’est en endiguant l’islam radical den tant qu’idéologie que la nouvelle administration peut tirer des leçons de l’expérience européenne. Oui, les pays européens ont fait des erreurs, mais il y a aussi de bonnes mesures politiques que les Etats-Unis peuvent adopter ».

Dans les années 2000, le gouvernement britannique a été très embarrassé de découvrir que des groupes islamistes « non-violents » (Salafistes et Frères Musulmans) ne faisaient en fait rien d’autre que « d’épouser l’idéologie extrémiste », écrit Ali.

« Le Premier Ministre de l’époque, David Cameron avait décrit, de façon mémorable, la tentative de s’associer avec les Islamistes (non-violents) pour faire (soi-disant) barrage aux Islamistes violents, comme de se « tourner vers un parti fasciste d’extrême-droite afin de combattre un mouvement suprématiste blanc ».

« En reconnaissant les liens entre l’endoctrinement radical islamiste et la violence, M. Cameron soulignait que, parmi les individus condamnés pour crimes terroristes en Grande-Bretagne, « il est clair que beaucoup d’entre eux ont d’abord été influencés par ce que certains ont appelé »les extrémistes violents » (Salafistes, Frères Musulmans), et qu’ils ont ensuite, seulement, interprété ces croyances radicales  dans un sens tenu pour plus « élevé », en adoptant la violence ».

A la suite des attentats du 11 Septembre 2001, les Sénateurs américains tels que Jon Kyl, Dianne Feinstein et Charles Schumer ont mené des auditions au Congrès sur « le rôle problématique de l’idéologie wahhabite aux Etats-Unis, écrit Ali. « Pourtant, les efforts pour repousser l’idéologie islamiste n’ont pas été menés jusqu’à leur terme, ni par l’administration Bush et encore moins l’Administration Obama.

« Aujourd’hui, les fondations et les donateurs islamistes du Qatar, de l’Arabie saoudite et du Koweit continuent à contribuer à la propagation de l’idéologie islamique radicale aux Etats-Unis et dans d’autres pays occidentaux. On devrait cartographier et interrompre ces flots de financement. Les Etats-Unis devraient employer tous les moyens de la diplomatie publique pour redonner la parole aux Musulmans Islamistes. Et ils devraient reconnaître, comme les Britanniques l’ont fait, que s’associer aux Islamistes non-violents n’est pas une voie viable à emprunter pour remporter la guerre (des cœurs et des esprits) contre l’Islam radical ».
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:31 (2017)    Sujet du message: Le problème, c'est le Prophète et le Coran

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Discussions sur l'islam Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky