Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Salem Benammar
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 9, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Sunnisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 18:52 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Avoir du respect pour l’islam reviendrait à respecter le nazisme


27/05/2016 Salem Ben Ammar    
27 mai 2013 ·

Pourquoi a-t-on peur de mes écrits ?

De plus en plus j’entends ici et là qu’on ose pas partager mes humbles écrits parce que je ne ménage pas l’islam comme si on pouvait témoigner de respect pour une idéologie bien pire encore que le nazisme et dont le nom est synonyme de peur, d’angoisses et de terreur. Ces personnes font surtout de leur couardise un argument de censure.

Elles me reprochent toutes mon hostilité irréductible à l’islam, sans rien comprendre aux raisons profondes qui font partie de ma liberté de conscience et d’opinion et qui motivent par conséquent mon rejet de l’islam en tant que système idéologique totalitaire, ultra réactionnaire, ethnocide et son caractère sectaire et hégémonique .

En effet, l’islam qui se veut dine, dawla et dounia, ce que mes censures incultes et analphabètes ignorent, ne se contente pas de son seul statut de religion dont il n’a que les apparences, il se veut un nouvel ordre mondial et un mode de gouvernement politique de la cité. C’est lui-même qui en voulant quitter le champ du « sacré » pour envahir le champ du profane auquel il veut imposer ses propres normes et sa vision barbare de monde qui suscite en immanquablement la riposte virulente de certains d’entre nous.

Ce n’est de la part des adversaires de cette idéologie totalitaire, mortifère, raciste et liberticide, qu’un juste appel à la vigilance citoyenne contre l’hydre musulmane.

C’est lui-même qui nous tend le gourdin pour le combattre non pas dans sa dimension cultuelle mais dans sa déclinaison politique qui le place dans la catégorie des modes de pensée politique néfastes à l’humanité au même titre que le nazisme et encore.

Qu’il apprenne à rester dans sa sphère « spirituelle » et la donne changera.

Autrement, personnellement je n’aurai de répit tant qu’il continue à vouloir coloniser notre vie, à vouloir être notre maître, la seule voie de la vie, en dehors de laquelle il n’y a point de salut.

Oubliant que la suffisance est un pêché capital.

C’est l’islam qui à force de vouloir tout englober et régir se met en difficulté lui-même et devient l’objet de critiques circonstanciées. Il est tel le chien qui se mord la queue et qui gémit de la blessure qu’il s’est infligée lui-même.

En se comportant comme une vulgaire doctrine politique en interdisant par exemple à un musulman de voter pour un non-musulman, dévoile lui-même son vrai visage le rendant ainsi inéligible dans un espace républicain, il ne peut donc se prévaloir de son exception religieuse pour nous empêcher de dénoncer ses dérives ultra-violentes et destructrices pour l’humanité.

C’est trop facile de crier au feu qu’on a allumé soi-même.



_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Mai - 18:52 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 14:06 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Pour en finir avec le terrorisme, il faut abolir les versets violents du Coran


Salem Ben Ammar   
Les sourates coraniques (1, 2, 4, 8, 9, 47..) qui guident la main des djihadistes ne sont pas un canular et sont loin d’être une ode de paix, et une charte d’amitiés entre les peuples .
Il est grand temps que l’on fasse une lecture publique de toutes ces sourates qui sont autant de cellules métastatiques, comparables qu’à elles-mêmes ne dit-on pas que l’islam est la seule religion agréée par Allah ?, qui constituent la nourriture idéologique et eschatologique des djihado-terroristes, les pires ennemis du genre humain de tous les temps, afin que l’opinion publique soit éclairée sur la nature fondamentalement belliciste et ultra-violente du Coran. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise traduction du Coran, de maîtrise dans la langue arabe, 90% des musulmans n’ont jamais lu le Coran dans se langue d’origine, on ne leur demande pas de le comprendre mais de le mémoriser et de le réciter comme un perroquet, comme il ne peut y avoir de restitution des sourates dans leur contexte, alors qu’elles sont décrétées intemporelles et immuables, il y a de mots et d’expressions ignominieux qui témoignent du désamour et de l’aversion dogmatique de l’islam pour les juifs, les chrétiens, les polythéistes, les opposants et les apostats et qui ne devraient pas figurer dans un livre dit sacré. Il n’y a pas plus sacré que le respect de la vie humaine sans exclusive, .Un dieu, si jamais il existe, n’a pas à haïr les hommes qui n’adhèrent pas à ses délires cosmiques et suprémacistes et ordonner leur extermination. N’a-t-il pas d’autres arguments de persuasion que la violence ? Comme c’est le cas du dieu de l’islam, colérique, cruel, cynique, à l(ego surdimensionné, narcissique, démoniaque, agité, primaire, irraisonné, complexé, intolérant, fabulateur, incohérent, partial, injuste, imprévoyant, schizophrène, jaloux, envieux, cupide, vénal, sanguinaire, barbare, raciste, antisémite, revanchard, amalgamiste, nombriliste, mégalomaniaque, pédophile, sexiste, misogyne, homophobe, xénophobe, lubrique, pillard, rançonneur, mafieux, assassin, génocidaire, criminel, charlatan, esclavagiste, totalitaire, négationniste, manipulateur, fanfaron, vaniteux, ethnocentrique, belliqueux, sinistre, mortifère, jaloux, faussaire, imposteur, escroc, plagiaire, inculte, fanatique, réactionnaire et bien d’autres attributs qui en disent long sur son état de santé mentale et sur sa folie de grandeur. ..
Le Coran est suffisamment édifiant sur ses projets criminels et génocidaires pour l’humanité et ce ne sont pas les dénégations fantaisistes et infondées des musulmans dont la connaissance du Coran ne va pas au-delà de la Fatiha (entrée, prologue, ouverture), indispensable pour leur salat (prière) qui vont étouffer la vérité sur les horreurs de l’islam.
Il n’y a qu’une seule lecture fidèle du Coran, celle des djihadistes, et un seul enseignement sans appel celui qu’ils renvoient de l’islam. Les mots et les images parlent d’eux-mêmes et ce ne sont pas les musulmans qui diront le contraire.Ils se mentent à eux-mêmes et de leurs mensonges ils font un écran de fumée pour noyer le poisson.


 

_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 11:14 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Le mythe de l’islam de paix


De quel islam de paix parle-t-on de celui du fil de l’épée de Mahomet ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui se veut une loi pour toute l’humanité et veut installer Allah à la tête du son royaume terrestre ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut fondre l’humanité tout entière dans le moule de l’islam et dénie à l’homme le droit à la différence et la liberté de conscience ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui surfe sur les peurs et les angoisses pour asseoir son autorité absolue sur ses fidèles et sème les graines de la haine dans leur coeur à l’encontre des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui énoncé dans les sourates de la Fatiha, la Génisse, Ennissa, Al-Maïda, Ennahhl pour ne pas les citer toutes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui veut enchaîner les hommes aux dogmes de la foi et les reléguer au rang d’esclaves (abid) ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui incarné par son fondateur, chef religieux, chef militaire et chef d’Etat, coupable de crimes de droit commun, moraux, de guerre et contre l’humanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui de la négation de l’humanité non-musulmane et pour qui la religion prime sur l’humain ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du paradis à l’ombre de l’épée ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la soumission, de l’humiliation des « gens du livre » ou la mort ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la purification des juifs et des chrétiens en Arabie ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui assimile les juifs aux singes et aux porcs et qui méprise les chrétiens ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des injonctions coraniques de tuer les insoumis jusqu’au dernier partout où ils se trouvent et de les chasser d’où ils vous ont chassés( S.II,V.189)?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui établit une hiérarchie discriminatoire fondée sur l’appartenance religieuse entre les hommes et les sexes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des pillages et des razzias des caravanes par Mahomet et ses comparses ?
De que islam de paix parle-t-on de celui du meurtre de ses opposants ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de l’ingratitude de Mahomet à l’égard de son propre oncle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du Pacte liberticide et dictatorial d’Omar (an 637) et du racket institué (jizya) des juifs et des chrétiens réduits au statut de dhimmis, sous-hommes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la Guerres de Rida (634), ou guerres contre l’apostasie,sous le Calife Abu Bakr qui a coûté la vie à des milliers d’arabes d’Arabie au lendemain de la mort de Mahomet (632)qui voulaient se détourner de l’islam ?
De quel islam de paix parle-t-on de la conquête arabe qui avaient réduit des grandes civilisations anciennes à des poussières de l’histoire?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction des vestiges historiques, des oeuvres d’art, des livres anciens, des manuscrits, de la mémoire et des cultures des peuples conquis et profanateur des temples, des églises, synagogues et cimetières des « impies » ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui institue l’esclave sexuelle pour les femmes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui livre les fillettes prépubères aux prédateurs sexuels ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui a fait de la traite négrière une injonction coranique « Dieu a favorisé certains d’entre vous plus que d’autres dans la répartition de ses dons
Que ceux qui ont été favorisés ne reversent pas ce qui leur a été accordé à leurs esclaves au point que ceux-ci deviennent leurs égaux
nieront-ils les bienfaits de Dieu ? » ( S. XVI, V. 71)
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la traite musulmane qui a étendu ses tentacules jusqu’en Chine et en Inde où ils échangeaient les noirs africains contre les épices ou celui des marchés d’esclaves où l’on vendaient les femmes chrétiennes entre autres qui ont proliféré dans le monde musulman jusqu’au début du XX e siècle ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui du plus grand génocide de tous les temps l’Hindu Kouch, plus de 80 millions d’hindous massacrés du Xe jusqu’au début du XVI e siècle, qualifié par le Pr Kishori Saran Lal dans son livre » La Croissance musulmane en Inde comme étant « sans aucun doute le plus grand holocauste de l’humanité », occulté et nié à ce jour ?
De quel islam de paix parle-t-on des expulsions massives, des conversions forcées et des massacres des Arméniens, des Coptes,des juifs en Afrique du Nord, Bagdad et en Perse, des chrétiens espagnols des Grecs quand ils n’étaient pas réduits à l’état d’esclaves à tout faire pour égayer les cours des Sultans?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la destruction de Carthage à la fin du VII e et l’extermination de ses habitants, une page de l’histoire frappée d’Omerta ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui des invasions dévastatrices pires que le Napalm des Banu Hilal et les Banu Soleim en Ifriqiya (l’Afrique du Nord), « semblables à une armée de sauterelles, ils détruisent tout sur leur passage » selon Ibn Khaldoun, et qui avaient coûté la vie à des centaines de milliers de berbères et la déportation des centaines de milliers de femmes et d’enfants comme esclaves vers le Caire, siège des Fatimides, pour alimenter les harems des Califes et les princes ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui de la castration des esclaves étrangers, le sommum de l’inhumanité ?
De quel islam de paix parle-t-on de celui qui s’illustre sur le front du terrorisme, de la barbarie et de la cruauté humaine depuis une trentaine d’années incarné par la nébuleuse islamiste, digne héritière de Mahomet ?
L’islam est la paix dans la reddition et le salut dans la capitulation. Il a bâti son empire autour des constantes du pouvoir de la force, le fil de l’épée, les inégalités, l’exclusion, les persécutions, les expulsions des minorités religieuses, l’effusion du sang humain, l’esclavage, les conversions forcées, les pillages, la haine de l’infidèle, l’anéantissement de l’histoire des peuples et la négation de la « sédentarisation (maskun)qui produit la civilisation »(Ibn Khaldoun).


_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 11:22 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Pourquoi l’islam est le plus grand mal de tous les temps

Qu’Aïcha ait 6, 9, 14 ou 18 ans cela ne va rien changer à la face hideuse et nauséabonde du prophète de l’islam, un être de la lignée d’Adolphe Hitler et Tamerlan qui se veut l’élu préféré d’une divinité héritée du polythéisme arabe,  lunaire et cruelle, et dont il dispute paradoxalement l’amour dans le cœur des musulmans.

La vraie question est de savoir si l’islam est facteur de développement humain, d’épanouissement personnel, de créativité, de progrès social, de protection des droits de la petite enfance et des droits humains,  de liberté, de démocratie, d’égalité entre les sexes et tous les hommes indépendamment de leur croyance et leurs origines, d’innovation technique et technologique, de justice sociale, d’humanisme, de paix, de renouveau humain, de respect du droit à la différence et de la concorde entre les peuples ?

Une religion qui prêche la haine de l’autre, qui ordonne le meurtre de ceux qui l’abjurent et qui voue une aversion pathologique aux juifs et aux chrétiens n’a rien d’humain.  Elle est le culte du Mal.  Quel sens spirituel peut-on accorder à   une religion si imbue d’elle-même, suprématiste, raciste et qui se veut la plus parfaite et au-dessus de toutes les autres ? Aucun si ce n’est qu’elle cherche à conférer une morale à ce qu’il ne l’est pas et de donner du sens aux conduites et dérives extrémistes, perverses et ultra-violentes. A l’antipode de la définition du concept de la religion selon Émile Durkheim : »Une religion est un système solidaire de croyances et de pratiques relatives à des choses sacrées, c’est-à-dire séparées, interdites, croyances et pratiques qui unissent en une même communauté morale, appelée Église, tous ceux qui y adhèrent. » – Les Formes élémentaires de la vie religieuse, 1912.

Plutôt que de se livrer à un examen critique de la vie du prophète auto-proclamé  susceptible de provoquer l’ire des musulmans qui le vénèrent plus qu’Allah lui-même, le mettant sur le toit l’humanité, car il reste la seule image réellement sacrée pour eux,  alors que rien dans sa vie ne plaide en faveur des vertus morales dont il est dotée, il faut analyser cette religion qui ne l’est pas sous l’angle du libre-arbitre et de son apport en matière de droits fondamentaux et de la préservation de la mémoire universelle ?

Quel a été son apport dans les recherches archéologiques ? A-t-elle mise en valeur les grandes civilisations perse, égyptienne, mésopotamienne, carthaginoise,  romaine,  assyrienne etc? A-t-elle été au rendez-vous des grandes révolutions qui ont bouleversé l’humanité et l’ont fait passer de la protohistoire à l’histoire, imprimerie, technique, technologique, nanotechnologique, informatique, elle qui a fait du nihilisme un dogme religieux, ?
Quel est le nombre des musulmans qui ont obtenu des prix internationaux tels que les prix Field, Pritzker et Nobel ?
Quelle est la part de la recherche et développement dans les P.N.B. des pays musulmans ?

Si l’islam est aussi scientifique que ne le prétendent ces masses incultes et analphabètes alors pourquoi les musulmans préfèrent investir dans la construction des mosquées et zéro cent dans les laboratoires de recherche et leurs prédicateurs les abreuvent de délires charlatanesques sur la position de la terre par rapport au soleil ?
Pourquoi préfère-t-on conditionner mentalement les enfants en leur inoculant le virus du djihad, les endoctriner, les élever dans la peur de la mort et la haine de l’autre, et l’ethnocentrisme plutôt que de leur inculquer les bases de l’amour, éveiller leur intelligence,susciter en eux la créativité et le respect de celui qui est différent de soi ? Pourquoi les pays musulmans sont ceux qui consacrent la part la plus faible de leurs richesses nationales à l’éducation et à la santé publique, où les dizaines de millions d’enfants déscolarisés ne bénéficient pas d’accompagnement préventif et de mesures d’insertion sociale et professionnelle, pour être livrés comme des proies aux vautours qui appellent à la destruction de l’humanité ?

Pourquoi l’islam est synonyme  de pédophilie, d’inégalités sociales, de racisme de classe, de tribalisme,d’obscurantisme, de bellicisme, de sexisme, de racisme, d’exclusion, d’ethnocentrisme, d’inculture, de haine du juif et du chrétien, de perversion morale, d(effusion de sang, de barbarie, d’intolérance, de despotisme; de négation des libertés, d’anti-individualisme, de castration de la création,  de décapitation, de divisions, d’inégalités entre les hommes et les femmes, d’esclavagisme, de lubricité, des des droits de la femme et de la petite enfance, de refus du progrès humain, de résignation, de fatalisme et de violence ? Autant de questions auxquelles les musulmans sont incapables d’y répondre et qui ne leur donnent pas l’opportunité de crier à l’islamophobie. Le propre des musulmans est d’esquiver les débats sur l’islam en déversant leur venin sur leurs contradicteurs.


_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 13:25 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Salem Ben Ammar
Recherche
Aller au contenu principal


islam
La fausse morale musulmane
13/05/2016 Salem Ben Ammar 2 commentaires

Les sociétés musulmanes sont les reines de la tartufferie humaine. Elles sont le modèle vivant de ce que Molière dénonçait en son temps dans Tartuffe: « Couvrez ce sein que je saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées. Et cela fait venir des coupables pensées. »
Elles projettent sur l’Occident tous leurs vices et tares. Autant en Occident, au nom de la transparence et l’équité démocratiques on ne met pas une chape de plomb sur les crimes sexuels et on réprime les violences et les atteintes sexuelles faites aux femmes et aux mineurs par ses ressortissants et étrangers résidant habituellement sur son territoire, de même que les infractions liées à la cyber-pédo-pornographie.
Personne n’est au-dessus des lois et tout est fait pour prévenir et protéger pénalement l’intégrité physique et psychique des citoyens les plus vulnérables contre les prédateurs sexuels. On ne laisse pas non plus les victimes livrées psychologiquement à elles-mêmes face leur traumatisme.
On ne s’inquiète jamais du sort des victimes, on étouffe les scandales surtout sexuels pour ne pas salir la réputation de la famille. Comme si la famille était elle-même la coupable en endossant la responsabilité d’un crime qu’elle n’avait pas pourtant commis mais qu’elle préfère étouffer pour préserver son honorabilité accordant ainsi une impunité au coupable qui pourrait être issu bien souvent du cercle familial ou clanique de sa victime.
L’individu n’a pas d’existence propre pour que l’on puisse s’inquiéter des conséquences psychiques et physiques du préjudice subi. Il n’y a que son groupe d’appartenance qui prévaut, aucune mesure de prise en charge de sa souffrance et de réparation à envisager sauf lui imposer le mariage avec son violeur par exemple.
Une véritable omerta règne autour des crimes sexuels dont sont victimes les femmes et les enfants. Et quand bien même ils font l’objet de poursuites judiciaires comme cette affaire du prédicateur saoudien qui viole et tue sa fillette de 5 ans dans des conditions atroces, condamné à une peine légère de prison, car en Arabie Saoudite un homme ne peut pas être condamné pour le meurtre de son enfant ou de son épouse.
Combien de cas de maltraitance physique, psychologique et sexuelle infligée aux enfants qui sont légion en Arabie Saoudite qui touche 80% des enfants ( chiffre Oumma.com du 5 février 2016) et dans les autres pays pseudo rigoristes ! combien de viols conjugaux qui ne sont pas reconnus comme tels ! combien de crimes incestueux ! combien d’esclaves et de domestiques sexuelles et de fillettes adoptées à des fins sexuelles ! combien d’abus sexuels sur des enfants dans les écoles coraniques, dans les écoles,dans les vestiaires, les internats! combien de viols et d’agressions sexuelles, combien de mariages pédophiles et combien de mariages forcés qui sont des viols licites ! On ne connaîtra jamais la réalité de l’ampleur des chiffres qui ne pourrait qu’être que le reflet du poids des tabous qui pèsent sur les crimes sexuels. Il ne faut surtout pas en parler, sitr en arabe.
Et quel enfant oserait en parler alors que sa parole n’est pas audible et crédible dans cette jungle de la loi du silence ?  Voiler la vérité au mépris des droits de la victime.
Après tout, c’est son maktoube on ne va pas aller contre le cours du destin.  C’était écrit disent-ils ou encore  « personne ne peut lire ce qui est inscrit sur le front ». On doit accepter ce qu’Allah a choisi pour ses hommes le bien comme le mal.  Quand la victime est une femme, elle l’a forcément cherché et elle a eu la châtiment qu’Allah lui réserve. Elle peut même être jugée coupable de son viol et le violeur s’en trouve innocenté comme ce fut le cas à Dubaï, en Turquie, en Tunisie ou au Pakistan.
La honte, a’ar, pèse toujours sur la victime qui subit la double peine. Celle que lui inflige son agresseur et la sanction sociale. Prise ainsi entre le marteau et l’enclume, elle doit se résigner à son sort et vivre dans la souffrance toute sa vie durant à moins que poussée par son instinct grégaire et qu’elle ne devienne elle-même prédatrice pour finir par rassembler à son outrageur.
Elles se veulent des sociétés parfaites sous prétexte que l’islam les immunise des tentations du mal alors que l’islam est lui-même le Grand Mal, il a fait de l’amoral un ordre moral. Convaincues qu’elles sont toutefois irréprochables dans leurs conduites morales et ce en dépit des goûts prononcés de certains d’entre eux pour des pratiques sexuelles avec des enfants en bas-âge avant 9 ans, les moufakhadha, l’entre-cuissage,  à l’image de Mahomet qui s’était adonné bestialement et ignominieusement à cette pratique sur Aïcha entre 6 et 9 ans en frottant son organe sexuel entre ses cuisses.
Mais les musulmans sont comme un dromadaire, ils n’arrivent  jamais à voir leurs bosses,  il leur est plus aisé de jouer aux pères fouettards avec les occidentaux afin de paraître comme des êtres au-dessus de tous soupçons. Alors qu’ils sont tout le contraire de ce qu’ils allèguent et se voilent pour dissimiler leur véritable nature, celle de la sunna mahométane. Ils se murent  dans le déni de la réalité et prêchent la vertu tout en assouvissant leurs vices derrière le hijab.


https://salembenammar.wordpress.com/2016/05/13/la-fausse-morale-musulmane/



_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 09:49 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

L’islam des lumières est comme les effets de l’urine du chameau sur le cancer

Si l’islam est lumière pourquoi les musulmans baignent dans l’obscurité totale depuis le jour où ils sont tombés sous son joug ? Si l’islam est un phare pour l’humanité pourquoi n’a-t-il jamais sorti de la poussière la civilisation égyptienne ? Pourquoi n’a’il pas non plus fécondé une civilisation en Arabie et préservé les vestiges romains dans cette contrée ? A-t-il mis en lumière la civilisation babylonienne ? Qu’a-t-il vraiment mis en valeur des civilisations des peuples conquis ? Sans les Anglais, les Français et les Allemands, l’humanité aurait-elle découvert les prestigieuse civilisations qui ont marqué l’histoire humaine ? Pendant que soi-disait il brillait de tous éclats, ce qui est un mythe, il y en avait une qui régnait en maîtresse sur le monde la chinoise. Sans les Assyriens, les Perses, les influences gréco-indiennes il ne serait jamais sorti de son état de sauvage.
Il y a des peuples qui ont fait l’histoire et d’autres l’ont parasitée, Quand on a une fibre civilisationnelle on respecte la civilisation d’autrui, on ne détruit pas la mémoire historique des hommes ni être dans le déni de toute histoire qui n’est pas la sienne pour se faire passer comme étant l’histoire elle-même.
Les civilisations s’évaluent à l’aune de leurs apports concrets et quantifiables, celle-ce n’existe que par le mensonge et la vantardise.
Elle n’a inventé ni la roue, ni le papier, ni la roue, ni la boussole ni le fer à souder, ni la lampe électrique, les aqueducs, la loupe, elle a raté tous les grands rendez-vous de l’histoire.
Il est temps de cesser d’affubler l’islam des vertus qui ne sont pas les siennes.,


_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mer 22 Juin - 13:35 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Les islamistes, un danger mortel pour l’humanité

Les islamistes, un danger mortel pour l’humanité

Ils arrivent en réfugiés  quémandant pitié et compassion et se transforment demain en envahisseurs pleins de haine et de rancoeur pour leurs bienfaiteurs.
Ils ne vivent que pour leurs dogmes et ne jurent que par l’anéantissement de l’humanité qui n’est pas la leur. Car pour eux être islamistes c’est tuer l’humain qui est en eux.
Vous leur donnez une miche de pain sans savoir que vous leur fournissez un pain de dynamite qu’ils jetteront dans vos magasins; gares, stades, aéroports, musées et salles de spectacles;
Vous leur tendez la main pour les sauver c’est le couteau de boucher que vous leur tendez pour vous décapiter un jour comme ce sinistre musulman qui vient d’ôter la vie à un couple de policiers en ce début de ramadan. Ils n’ont qu’un but installer leur dieu dans son trône aux dimensions de la planète baignant dans le sang humain.
Ils ne sont pas sur terre pour cohabiter avec les autres, ils doivent la purifier de toute présence qui n’est pas musulmane comme jadis Mahomet en Arabie et Daech aujourd’hui en Syrie et en Irak.
De vos vies et les leurs ils font un enfer sur terre pour gagner leur paradis fantasmagorique et misérable.
Guidés par leurs seules pulsions mortifères et sanguinaires et prêts à tout pour mettre le monde à feu et à sang.
Déferlant sur vos cités telles des meutes de charognards pour se nourrir de votre chair et s’enivrer de votre sang.
Partout où ils passent détruisant toute trace de vie sur leur passage pires encore que le Napalm.
Ils se veulent des êtres purs et hors de leur vue les intouchables. Convaincus que le monde leur appartient et tous les autres leur sont redevables d’une redevance s’ils veulent jouir de la vie.
Ils font de la mort un idéal de vie et de la terreur une voie pour le paradis. Ils tuent et massacrent au quotidien jusqu’à ce que l’humanité finisse par ses plier à leur loi pour avoir la paix;
C’est hélas la stricte vérité.


_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Jeu 30 Juin - 15:23 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

L’islam veut s’imposer au monde en le détruisant

L’islam veut s’imposer au monde en le détruisant



La guerre de l’islam contre  le reste du monde a pris son envol officiel avec les attentats meurtriers du 11 septembre 2001  qui ont fait 3000 morts et plusieurs milliers de blessés et qui ont fait entrer l’humanité tout entière dans un état de chaos sécuritaire indescriptible.

Ni les Nations-Unies ni l’Occident ne semblent se préoccuper outre-mesure et surtout ce dernier devenu depuis cette date un terrain de prédilection des attaques terroristes récurrentes de grande envergure, il fait comme si de rien n’était et  continue à lui lécher les babouches et lui tailler des lois sur mesure au nom de la liberté de culte et de l’antiracisme républicain. Comme s’il jouissait du spectacle de sa mise à mort lente à moins qu’il ne cherche pas à tirer  profit des coups de semonce violents déclenchés par l’islam à des fins géostratégiques, géopolitiques, géo-énergétiques et géo-économiques.

Quel que soit le scénario adopté l’Occident n’en sortira jamais indemne. On ne compose jamais avec un fauve qui ne rêve que d’une chose est de dépecer sa proie.

Plutôt que de se prémunir contre le péril musulman et lutter contre  cette idéologie néfaste qui porte en elle tous les germes de la destruction de la vie et du racisme l’Occident  lui taille des habits sur mesure pour le rendre fréquentable et en faire un gendre idéal n’hésitant pas à faire passer sous les fourches Caudines de la justice tous ceux qui  doutent de l’innocuité de l’islam et de son essence religieuse.  On ne devrait pas par exemple  laisser le soin à un système de croyance qui a érigé en dogmes religieux le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie,  la ségrégation sexuelle et la négation du droit  de se prévaloir des lois antiracistes pour passer pour victime de discrimination alors qu’il n’est pas une race dans le sens étymologique du terme. En le protégeant juridiquement il ne se rend pas compte qu’il protégeait une doctrine politique pire que le nazisme ou un régime d’Apartheid.

L’Occident court à sa propre perte en lui accordant un statut de culte religieux lui permettant ainsi de jouir des mêmes droits à l’exercice de sa liberté au même titre que les autres religions qui ne font peser aucun danger sur la paix et la sécurité dans le monde et qui n’ambitionnent pas de faire de leurs lois une Loi universelle unique pour toute l’humanité menaçant d’exterminer tous ceux qui ne s’y soumettent pas.

L’Occident doit savoir que l’islam ne cessera ses desseins velléitaires tant qu’il ne s’installera sur le toit du monde et n’aura pas anéanti tout ce qui ne porte pas son cachet ?

Il ne passe plus un jour sans que des musulmans  ne décapitent leurs otages occidentaux et ne mènent ou projettent des actions terroristes au coeur de même de l’Europe et tout particulièrement Bruxelles devenue leur cible privilégiée et que font les gouvernants européens ? Ils se couvrent de honte et de ridicule en se faisant  l’avocat de du diable nommé islam en l’exonérant de toute responsabilité dans le comportement belliciste et terroriste des siens.

Ils cherchent à défendre l’indéfendable avec un zèle des plus troubles qui ne fait pas de doute quant à leur esprit partisan résolument pro musulman à moins qu’ils ne soient pas les otages de leur compromission monnayée. A chaque fois que l’islam doit être mis sur les bancs des accusés pour ses atrocités insoutenables et ses crimes barbares récurrents, ils sont toujours les premiers à monter au créneau pour enfumer leur opinion publique de plus en plus hostile à l’égard de l’islam. Une hostilité réactionnelle qui témoigne de leur inquiétude oppressante à cause des images apocalyptiques dont les abreuvent l’islam et les menaces pressantes à leurs portes.

Il n’y a que leurs  gouvernants qui font la sourde oreille et se voilent la face devant la propagation de la peste musulmane devenue l’enjeu politique majeur aujourd’hui en Europe qui a plus que jamais besoin d’un Charles Martel pour étouffer les velléités hégémoniques de l’islam. Ce n’est certainement pas des petites frappes comme Cameron qui vont la sauver des griffes de ce prédateur pire encore que le nazisme.

L’islam est le cancer métastasé du XXI e siècle, ne peut prendre en compte sa dangerosité c’est signer non seulement l’arrêt de mort de l’Europe mais de l’humanité tout entière.

Il n’y a que les islamo-collabos qui croient encore que l’islam est une religion à part entière alors que ses textes fondateurs et les hadiths attribués au prophète auto proclamé démontrent aisément le contraire.

Tous ces monstres qu’on veut faire passer pour des non-musulmans ne sont pas que musulmans, ils sont les fidèles héritiers de Mahomet dans lesquels ils e reconnaîtraient s’ils devaient ressusciter. Ils sont la preuve vivante que le Coran n’est pas une ode d’amour appliquant fidèlement ses prescrits. Censés puiser leurs idées que dans ce livre pire que Mein Kampf. Les vrais musulmans ne doivent lire que le Cran. C’est lui et lui seul qui les conditionne psychologiquement et sert de catalyseur

 

à leurs pulsions j en leur promettant monts et merveilles dans l’au-delà;

Dissocier ces monstres des musulmans est la pire insulte que l’on puisse faire aux musulmans eux-mêmes. A travers eux, c’est l’islam lui-même qu’on bafoue.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Sam 2 Juil - 12:18 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

https://salembenammar.wordpress.com/2016/07/01/les-musulmans-ne-sont-pas-pl…

Les musulmans ne sont pas plus vos concitoyens que vous n’êtes leurs coreligionnaires

Il n’y a pas de salamalecs, de gestes de bonne volonté ni de rupture de jeûnes qui tiennent avec des gens qui n’ont que haine et rancœur pour l’humanité qui n’est pas la leur et qui se prennent pour des êtres supérieurs et dont le dernier des derniers des leurs est meilleur que le plus brillant d’entre vous. Pour eux le simple fait d’être musulmans, la bonne affaire leur confère une suprématie sur les non-musulmans.

L’islam est synonyme d’intelligence qui pourrait en douter un seul instant  quand on voit l’état misérable des pays musulmans.

Les musulmans ne sont ni vos concitoyens ni vos compatriotes, vous êtes pour eux des infra-humains, des bêtes de la pire espèce, c’est écrit à l’encre indélébile du racisme dans leur manifeste de l’abjection humaine qui glacerait d’effroi les monstres nazis.

Ils ne sont jamais sortis de leur monde des ténèbres et pour pouvoir régner sur le monde ils œuvrent inlassablement à éteindre la lumière de la vie sur lui.

Au moins ils ne seront pas confrontés à leurs propres handicaps innombrables insurmontables et abyssaux en se comparant à l’humanité qui n’est pas la leur. Leur principe doctrinaire, anéantir le monde pour pouvoir le dominer.

Pour les adorateurs de Thanatos, à savoir Allah, il est plus facile de détruire et de plonger l’humanité dans la terreur, l’horreur et la misère, comme c’est présentement le cas dans pas mal des pays gouvernés au nom de leur divinité macabre et sanguinaire que de participer au bien-être commun de l’humanité.

Et au plus grand malheur de l’humanité ils bénéficient d’une bienveillance coupable de la part de ceux-là-mêmes chargés de la sécurité, la paix intérieures et dans le monde et de la pérennité de la civilisation humaine.

Ils ne sont pas nos premiers ennemis, ce sont ces femmes et ces hommes auxquels vous avez confiés votre destin politique qui les utilisent pour précipiter l’humanité dans le monde dans lequel ces gens ne sont jamais sortis.

Est-ce à dire que les puissances de ce monde ont tout à gagner dans la décadence et l’archaïsme et au retour aux siècles de la barbarie humaine en faisant de cette foi abominable et monstrueuse une loi pour l’humanité tout entière ?



_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mar 5 Juil - 18:21 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Présenter ses vœux de bonne fête aux musulmans, c’est comme si on les adressait aux nazis

Paru dans Dreuz sous le titre : Souhaiter bonne fête de l’Aïd aux musulmans, c’est présenter ses vœux à Hitler




Je ne suis ni un rabat-joie, ni un Cassandre. J’ai le cœur plein de tristesse et l’âme en peine à cause des dizaines de milliers de victimes, ces milliers de femmes et enfants réduits à l’état d’esclaves sexuels et vendus comme une vulgaire marchandise, le tout au nom de l’islam.

En fêtant l’Aïd, les musulmans affichent clairement leur approbation de toutes les exactions commises au nom de l’islam. Ils ne vont jamais condamner ce que le Coran ordonne et ce que Mahomet et ses compagnons avaient accompli. En réalité leur Aïd est une nouvelle mort pour les morts de l’islam. Une offense à leur mémoire et la danse du scalp pour les prochaines victimes.

Ils n’ont qu’un but :
faire de cette terre le royaume d’Allah et la tombe pour l’humanité non-musulmane
qui refuse de se plier aux lois de l’islam

Cette fête n’est rien d’autre en définitive que la célébration de la mise à mort programmée de toute l’humanité.

Hier c’était l’Hindu Kush, aujourd’hui ce sont les chrétiens d’Orient et demain ce sera notre tour à tous. Ne nous leurrons pas sur leurs intentions bellicistes et leurs desseins criminels, ils n’ont qu’un but : faire de cette terre le royaume d’Allah et la tombe pour l’humanité non-musulmane qui refuse de se plier aux lois de l’islam.



Présenter ses vœux aux ennemis du genre humain est un acte irresponsable et criminel, une déclaration d’allégeance et de capitulation, comme si l’on présentait aux nazis ses vœux à l’occasion de la célébration de l’anniversaire d’Hitler, le solstice d’été, ou la fête annuelle du N.S.D.A.P. qui coïncidait avec l’équinoxe d’automne.

Contrairement aux idées reçues, la fête de l’Aïd, dite en arabe Aïd al Fitr ou Essaghir, le petit Aïd en opposition au grand Aïd, Aïd al Kabir, supposée clore la fin du mois de jeûne, n’est aucunement innocente ni dénuée d’arrière-pensées politiques, car dans l’islam, tout est politique.

L’islam n’a pas la réputation de séparer le profane du sacré, ne soyons pas plus royaliste que le roi musulman. Il n’y a de fête dans cette idéologie qui instrumentalise le sacré à des fins de pouvoir absolu sur la vie des hommes et de la cité que la célébration de son triomphe sur les non-musulmans.




Leur présenter nos vœux, c’est leur tendre le couteau de boucher pour nous décapiter et reconnaître explicitement leur supériorité. Il n’y aucune bonne manière qui tienne car un musulman ne doit jamais présenter ses vœux de bonne fête à des non-musulmans.

C’est pourquoi, nous devons nous garder de leur présenter nos vœux qui sont le couteau de boucher qu’on leur tend pour nous décapiter avec. L’État Islamique, de plus en plus cher au cœur des musulmans, a-t-il le moindre geste d’humanité pour ses victimes ? Savez-vous que les mêmes qui soutiennent cette organisation nazie partagent les mêmes valeurs de l’islam que ceux auxquels vous présentez ce jour vos vœux de joyeuse fête. Pire encore, ils s’échangent entre eux les vœux de circonstance et prient dans les mêmes mosquées.

Êtes-vous prêts à serrer la main d’un homme qui a serré la main d’un nazi, d’un égorgeur ? En le faisant, vous honorez cette main infâme et ignominieuse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

– See more at:

http://www.dreuz.info/2015/07/19/souhaiter-bonne-fete-de-laid-aux-musulmans…
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mer 6 Juil - 11:44 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Autant vivre parmi les blattoptères que de vivre parmi les islamoïdes que vous êtes

Autant vivre parmi les blattoptères que de vivre parmi les islamoïdes que vous êtes
Je ne vous aime pas au point de vouloir votre mort et c’est mon droit, je ne suis pas pour autant islamophobe même si je suis pour vous l’un des pires qui puissent exister, mais contrairement à vous non seulement vous ne m’aimez mais si jamais vous me mettez la main dessus vous me découperez en mille morceaux. Vous n’êtes pas des daéchiens vous êtes toout simplement des musulmans, car Daech est un avant-goût du menu ramadanesque que votre islam pourri veut offrir à l’humanité qui n’en a que faire de lui. Quand vous faites la fête vous me faites penser aux Sioux qui font la danse de la mort autour de leur supplicié.
 Qui mieux que moi pour savoir qui vous êtes, je vous ai connu autant de l’intérieur qu’en tant que chercheur en anthropologie sociale purée je préfère appartenir aux espèces des blattoptères qu’au vôtre. Au moins ces pauvres insectes ne sont pas mortelles pour l’humanité qui est la mienne.
Vous êtes à combien de milliers de morts ou plutôt à combien de centaines de millions de morts aujourd’hui ? Mais manifestement plus il y a des morts plus vous prenez votre pied comme si vous tirez 72 houris d’un seul coup.
Vous appelez ça une spiritualité, moi qui ne crois ni en Dieu ni au diable si je préfère vivre parmi les blattoptères que de me farcir les islamoïdes que vous êtes.
Fier de ma condition d’insecte car je n' ai aucun sentiment de haine en moi lorsque vous vous ne jurez que par l’anéantissement de vos semblables humains sur lesquels vous déversez des torrents de boues nauséabondes et putrides dans vos 5 défections quotidiennes.
Je ne suis pas un humain comme vous, je suis un blatte et fier de l’être.
Combien je suis heureux que la nature n’a pas fait de moi ce que vous êtes.
Vous ne faites pas partie de l’espèce humaine responsable et assumée vous faites partie de cette catégorie à l’humanoïdé non identifié qui un jour ou l’autre finiront par connaître le même sort des nazoïdes dont vous êtes les plus fervents adorateurs.
Vous semez le vent de la mort et vous aurez au retour le Tsunami qui vous ensevelira.
Je ne peux pas aimer les islamoïdes que vous êtes que cela ne bous en déplaise, de toutes les façons vous êtes comme dit ma femme des anesthésiés affectifs mais moi je dis que vous êtes plutôt des êtres totalement déshumanisés par votre éducation qui ferait honte à mes congénères les blattoptères.







_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Jeu 7 Juil - 10:01 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

L’islam veut le détruire et l’Occident continue à le courtiser

L’islam veut le détruire et l’Occident continue à le courtiser
07/07/2016 Salem Ben Ammar    

Tout fidèle musulman qui ne veut pas finir cramé dans les feux de l’enfer, alors qu’islam=enfer sur terre, doit s’engager dans le sentier d’Allah.

Il est en état de guerre permanente pour propager l’islam par tous les moyens. Un musulman est celui qui doit donner sa vie pour faire flotter  la bannière de l’islam sur le toit du monde et dont la France est justement, une dar al-harb, une ennemie potentielle. Une cible à  abattre à cause de ses  lois, à la culture, au système politique, aux mœurs et aux modes de vie contraires aux règles canoniques islamiques.

Cette citoyenneté n’est pas la sienne, elle n’est qu’une citoyenneté d’opportunité, une aubaine qui lui permet de la miner de l’intérieur pas adopté en tant qu Tout pays qui n’est dans le giron de l’islam doit être combattu jusqu’à ce qu’il finisse par dar al salam, une terre soumise aux lois de sa religion. tant qu’il n’est pas condamné et sa culpabilité dûment établie, les il a été arrêté vivant et soigné pour une blessure à sa jambe le plus humainement du monde.

Il est présumé innocent et ses droits seront respectés comme tout justiciable défendeur ou plaignant. ùùù* Il est dans un État de droit, cet État qu’il vomit et veut anéantir au profit d’un État chariatique. Tout sera fait et pas un procès juste et équitable où il aura toute la latitude d’épuiser toutes les voies de recours contrairement à ses victimes ne l’étaient pas pour lui et son commandos coupables de ne pas être musulmanes et doivent être condamnées à mort en vertu de la loi coranique. tant que ses juges ne l’ont pas condamnés pour les faits qui


Écopera-t-il d’une peine incompressible de 30 ans, où un juge rouge lui rendra la liberté dans 10 ans ou moins ?

C’est court 10 ans, 30 ans, à l’échelle du terrorisme islamiste qui dure depuis 14 siècles.

Il est à douter ses avocats crieront à l’injustice et à l’arbitraire et feront condamner l’État français, donc ils tenteront de faire de lui une victime de la société.

Dans 10 ans, 15 ans ou même 30 ans, il sera de retour chez lui.

La société, qui lui aura offert un séjour décent à l’ombre va continuer à pourvoir à ses besoins jusqu’à sa mort. C’est beau la démocratie tant honnie par Allah.

L’Occident, première cible de l’islamisme djihadiste qui est le vrai islam, a accusé le parquet égyptien de déni de justice quand il a requis la peine capitale à l’encontre des Frères musulmans. L’Occident ne sait pas réellement de quoi il en retourne.

Il a un parti-pris coupable et irresponsable, au nom de soi-disant principes fondamentaux des droits de l’homme, alors que les islamistes l’instrumentalisent pour atteindre ses objectifs.

C’est si facile de faire le procès des pays qui ne font pas dans la dentelle pour éradiquer l’engeance islamiste, quand on est incapable de comprendre, et encore moins de résoudre l’équation islam=terrorisme.

L’Europe préfère les courtiser, les honorer, les gratifier de la légion d’honneur, leur accorder des facilités pour acheter la paix sociale dans les banlieues, et s’attirer les bonnes grâces de leurs bailleurs de fonds saoudiens et qatariens, dont elle convoite la manne financière.

Elle fait des ennemis de la démocratie ses alliés pour se constituer un vivier électoral.

Elle se fait leurs avocats plutôt que leurs procureurs, comme s’ils étaient des victimes. Pourtant, un serpent venimeux doit être neutralisé avant qu’il ne morde sa proie.

L’Occident est aussi sourd et aveugle que les musulmans modérés. Il ne veut rien comprendre à leurs mécanismes psycho-idéologiques, pas savoir qu’ils sont des tueurs religieux, et non ces pauvres malheureux rejetés par le système. Ce sont des psychopathes qui se révèlent à eux-mêmes grâce à la lecture des versets désinhibiteurs de leurs pulsions mortifères, qui transforment un humain un monstre de cruauté.

Salah Abdeslam n’a pas dérivé. Il devait emprunter la voie du jihad, sans quoi il n’y a pas d’islam


_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Dim 10 Juil - 18:47 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

On ne peut pas lutter contre le terrorisme sans en finir avec l’islam lui-même
08/07/2016 Salem Ben Ammar Un commentaire

Le jeune monstre nazislamiste Salah Abdeslam, élevé dans un milieu où la haine de l’autre est la norme et qui n’a faire des valeurs de la démocratie et du vivre ensemble, n’a pas dérivé. Il est devenu le bon musulman qu’il devait être. Il devait emprunter la voie du djihad, sans quoi il n’y a pas d’islam.
Plutôt que chercher les causes là où il n’y en a pas, pour occulter les vraies causes, faisons un parallèle entre les jeunes chinois et hindous ou bouddhistes avec ces jeunes issus de l’immigration musulmane, ou les jeunes français de souche néo-islamisés afin d’identifier que l’origine du mal, c’est l’islam.
Ces jeunes musulmans pseudo radicalisés (ils ne sont pas radicalisés, ils sont pieux), sont portés par un idéal messianique et cosmique. Ils sont mus par leur seule haine de l’autre, ne vivant que par et pour faire de l’islam un gouvernement mondial, suivant à la lettre la feuille de route mahométane qui fait de la terreur son arme de destruction massive.

Salah abdeslam n’a pas été endoctriné,  il n’a pas un roman d’amour il a lu tout simplement  l’ignoble Coran et n’a fait que suivre ses prescriptions, sauf qu’il a été trop lâche pour s’auto-anéantir chose que sa communauté ne lui pardonnera jamais sauf s’il achève le sale travail qu’il avait commencé. Il aurait bien voulu troquer sa vie contre sa mort, passage obligé pour assouvir ses pulsions, mais il n’a pas été jusqu’au bout de son engagement.
Quand est-ce que l’Occident va-t-il s’instruire des expériences douloureuses de l’Algérie, de l’Egypte et de la Tunisie sous Bourguiba et Ben Ali, qui ont payé et payent encore un lourd tribut à l’islamisme djihadiste ?Quand est-ce que la France s’arrêtera-t-elle de caresser les représentants de l’U.O.I.F , l’officine djihado-terroriste dans le sens du poil ?
Quand est-ce que la France fermera-t-elle une fois pour toutes les mosquées wahhabites sur son territoire, et suspendre sine die les constructions de mosquées ? N’est-il pas curieux que plus les mosquées prolifèrent, plus nombreuses sont les vocations djihado-terroristes, et personne ne fait le lien ?
Dans les années 80 et 90 les attaques terroristes venaient pour la plupart de l’extérieur. Aujourd’hui, l’ennemi le frappe en son sein. Les terroristes sont nés en France, en Belgique, et ont fréquenté les mosquées de la République qui leur ont ordonné de tuer cette République.
Comme le dit si bien Erdogan, nos mosquées sont nos casernes, les croyants nos soldats, les coupoles nos casques et les minarets nos baïonnettes.
Que faudrait de plus comme dessins et actes à l’appui à L’Europe pour qu’elle se réveille et comprenne que l’islam, sorti de l’ombre par les islamistes, ne sera jamais son allié et qu’il sera un jour son fossoyeur.
Salah Abdeslam et ses complices n’ont pas laissé l’ombre d’une chance à leurs victimes car l’islam attaque toujours par surprise et ne fait pas de quartiers. Pour lui un bon infidèle est un infidèle mort.
Il aura tout le temps devant lui pour concevoir un nouveau plan d’attaque dans le confort de sa cellule, ,
Comme tout islamiste, il a la rancoeur tenace et la vengeance froide.
Un jour, quand les juges islamophiles l’auront relâché, Abdeslam passera à l’action pour se racheter aux yeux d’Allah et de sa communauté et être le djihadiste qui tue et se fait tuer dans le sentier d’Allah.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 18:39 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant



Notre combat contre l’islam est un combat pour les droits de l’homme et sa dignité

Notre combat contre l’islam est un combat pour les droits de l’homme et sa dignité

Nous sommes tous des combattants de la liberté  qui ne veulent pas d’un monde soumis à la dictature mortifère et liberticide de l’islam ou d’une toute autre idéologie qui dénie à l’homme son libre-arbitre et une volonté propre pour décider du choix de son destin et du mode d’organisation de la vie de la société. .Des hommes qui se battent pour que l’homme soit acteur de sa vie et non pas un pion sur l’échiquier des forces mystico-politiques qui veulent le marquer du fer rouge de l’esclavagisme.

Notre combat est humain et désintéressé. Nous cherchons ni gloire, ni prestige, ni honneur ni à appartenir à l’histoire ou se trouver sur le même piédestal que toutes ces femmes et tous ces hommes qui ont fait l’histoire et que toute comparaison avec eux n’est pas forcément flatteuse pour nous. Ils ont rempli leur mission et nous accomplissons la nôtre avec nos modestes moyens et notre détermination à ne pas laisser en legs aux générations futures un monde fermé sur lui-même, étouffant sous les dogmes religieux, frileux, hiérarchisé,  inégalitaire, foncièrement raciste et misogyne,  où la pensée unique fait loi et la soumission fait foi.

Certains d’entre nous sont l’objet depuis pas mal d’années de tracasseries en tous genres, faisant l’objet soit de condamnations soit des procédures judiciaires en cours, honnis par le politiquement correct qui les accuse de tous les maux.  Que ceux qui nous soutiennent se gardent  d’utiliser nos pages de soutiens que des amis sincères ont pris la peine de créer à d’autres fins de nature à nous discréditer et détourner notre combat de son objet.

Personnellement, je suis menacé de mort et poursuivi pour un délit de caractère raciste à l’encontre des membres d’une croyance qui va éteindre la lumière sur l’humanité pour l’entraîner dans la protohistoire qui fait pourtant du racisme, de la haine du juif, du chrétien, du non-musulman, de la ségrégation de la femme, la pédophilie, des voies de la félicité.

Nous refusons ce modèle de société qui veut nous faire notre humanité où l’homme serait du même rang qu’un batracien, ce qui nous vaut d’être dans l’œil du cyclone de cette justice qui prend de plus en plus des couleurs qui sont celles de la mise à à mort des libertés humaines. Ni de Gaulle, ni Jean Moulin, ni je je ne sais qui d’autres. Il y a mes amis Wafa, Christine, Josiane, Pierre, Sami, Pascal, et bien d’autres comme mes amis belges, canadiens, suisses, allemands, et tous les apostats de l’islam avec une pensée particulière pour le blogueur saoudien Raif Badaoui en danger de mort, stigmatisés, accusés de tous les maux,  dont l’honneur est jeté en pâture aux chiens enragés islamiques, qui mènent un combat acharné contre l’islamisation galopante de la France et de l’Occident qui les expose à tous les dangers. Ils sont eux-mêmes comme je le suis moi-même.

=================================

Les musulmans brillent surtout par l’ignorance de leur ignorance

11/07/2016 Salem Ben Ammar   

De leur destruction des peuples et des cultures ils font une civilisation, de leur civilisation ils font un modèle universel, de leur modèle universel ils font une chance pour l’humanité.
Malgré leur absence criarde de la compétition mondiale et leurs retards abyssaux dans tous les domaines,ils sont convaincus que sans eux l’humanité n’aurait pas atteint le haut niveau de développement qui est le sien aujourd’hui.
Ils se veulent son phare alors qu’ils végètent dans l’obscurité totale louant les imams qui sont pour eux les vrais maîtres de tous les savoirs, il suffit de mémoriser le Coran dans son intégralité pour se voir affublé du titre de 3alem fi dine, savant de l’islam, tandis que les vrais savants sont maudits et considérés comme impies.
De leur enseignement obscurantiste et charlatanesque, ils font le meilleur système d’instruction qui puisse exister.
De leur enseignement négateur des sciences humaines, sociales, médicales, physiques, mathématiques, ils font un domaine de connaissances inépuisables pour toute l’humanité.
De leurs connaissances archaïques et néfastes aux progrès humains, ils font un remède à l’ignorance.
De leur ignorance dogmatique ils font un savoir. de leur savoir ils font une religion de leur religion ils font un culte de la mort, et de leur culte de la mort ils font une tombe pour l’humanité.
N’attendez-rien d’eux ni compassion ni empathie.
Vous ne les connaissez pas, ceux que vous prenez pour des enfants de choeur sont encore pires que ceux qui mettent l’humanité à feu et à sang. Ils leur servent de miroir éblouissant pour que leurs frères vous portent le coup de grâce sans que vous en aperceviez. Ils sont les deux bras de la même tenaille pendant que l’une vous bloque l’autre vous tranche.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mar 19 Juil - 19:57 (2016)    Sujet du message: Salem Benammar Répondre en citant

Aux islamo-collabos, ce sont vos musulmans qui tuent les Français et pas les sionistes
19/07/2016 Salem Ben Ammar Un commentaire


Ce ne sont pas les sionistes qui martyrisent la France : le monstre de Nice est un bon musulman, formé à l’école de la haine de son prochain.
J’en ai par-dessus la tête de la mauvaise foi et la judéophobie dogmatique. Ces monstres d’indifférence et d’inhumanité se servent du sionisme comme masque à leur antisémitisme originel hérité de Mahomet, et eux se voient parfaitement blanc bleu.
Tous les auteurs des attentats terroristes en France depuis les années 90 sont musulmans (ou presque), aucune trace de juif parmi eux.
Ce sont des musulmans qui font parler la terreur dans le monde entier. Ils vouent une inimitié maladive contre la France, jamais éteinte, et attisée par les imams, laquelle puise ses sources dans l’histoire coloniale. Ils mettent ainsi en péril la pérennité de la France et ils ne ratent aucune occasion pour la frapper dans ses symboles les plus forts, et la plonger dans l’horreur la plus indescriptible.
C’est « un passé qui ne passe pas » comme le dit joliment Benjamin Stora, et que les musulmans  nord-africains éternels dominions à l’identité violée et confisquée vivent comme une blessure narcissique. Un passé planté dans la gorge comme une grosse arrête de poisson.
Le sionisme n’est pas en guerre contre la France. Il n’a à son égard ni rancœur ni vengeance. Contrairement aux musulmans obsédés par sa destruction, il n’a pas de contentieux historique ou politico-religieux pour justifier les 240 morts et les centaines de blessés de ces 18 derniers mois, qui portent la signature de l’islam, et de ses desseins destructeurs et mortifères.
Si le sionisme n’avait pas existé, les musulmans l’auraient inventé rien que pour se déresponsabiliser des crimes et méfaits de l’islam.
Le péril qui menace la France a le visage de l’islam. Les musulmans de tous bords en sont le bras armé.
Jamais la France n’a été la proie d’un complot civilisationnel de cette ampleur.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:15 (2017)    Sujet du message: Salem Benammar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Sunnisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 9, 10, 11  >
Page 2 sur 11

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky