Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Israël

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Parlons de tout -> Politique/Actualité/Monde/Evénement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 13:53 (2016)    Sujet du message: Israël Répondre en citant

Pourquoi 11 millions de shekels investis dans le tourisme LGBT suscite les critiques de la communauté gay

Yonathan Cohen
"Touristes et israéliens participant à la Gay Pride de Tel Aviv"

Dans moins de deux mois, Tel Aviv va s’orner de drapeaux de couleurs arc-en-ciel, avant que des milliers de touristes du monde entier ne viennent dans la ville qualifiée de "meilleure destination touristique gay au monde" pour son défilé annuel de la Gay Pride.


Tel Aviv est aujourd’hui considérée comme une des destinations touristiques gay les plus chaudes du monde (au sens propre comme au figuré) et attire des hordes de touristes LGBT, qui viennent pour la parade, mais aussi pour visiter le pays tout au long de l'année, charmés par l’animation gay.
Ayant compris le potentiel énorme en terme de bénéfices financiers que représente la manne LGBT, le ministère israélien du Tourisme a annoncé le mois dernier qu'il allait investir 11 millions de shekels (2,6 millions d’euros) dans ce secteur..
Beaucoup de membres de la communauté LGBT sont outrés car ils considèrent que le gouvernement tire des bénéfices du statut de haut lieu gay mondial de Tel Aviv sans répondre aux besoins des organisations LGBT du pays qui ne disposent pas suffisamment de fonds pour subvenir à leur besoin.
L'affaire est sérieuse : dimanche, un groupe réunissant plusieurs associations LGBT a menacé d'annuler la Gay Pride de Tel Aviv en juin prochain en signe de protestation. Tout un symbole car, au fil des ans, l'événement phare de la communauté gay israélienne qui était au départ une manifestation pour faire valoir ses droits, est devenu un spectacle commercial qui attire des gens du monde entier, suscitant la colère des militants.
La municipalité de Tel Aviv a cependant très vite fait savoir que la parade aurait lieu comme prévu.
La campagne du ministère du Tourisme compte montrer Israël comme un pays libéral qui accueille les membres de la communauté LGBT du monde entier, et vise à consolider le tourisme gay tout au long de l'année, afin qu’il ne soit pas réduit aux événements de la GayPride, qui ont lieu au mois de juin.
Le ministre du Tourisme Yariv Levin a même confié qu'Israël élaborait "une stratégie à long terme" pour faire venir davantage de touristes qui auront la chance d'expérimenter la façon dont Israël tolère les personnes issues de la communauté LGBT.
Cependant, la vie gay en Israël se concentre surtout dans "l'État de Tel-Aviv", comme certains de ses habitants aiment l'appeler. C'est là où la grande majorité des touristes LGBT se rendent pour profiter des bars fastueux et des hôtels "gay-friendly". Ce que les touristes voient moins, ce sont les milliers de membres de la communauté LGBT israélienne qui, même à Tel Aviv, luttent chaque jour contre l'homophobie et pour leurs droits fondamentaux tels que le droit au mariage ou l'application des lois contre la discrimination.
Suite à la décision du ministère du Tourisme, l'Aguda, l'association nationale LGBT d’Israël a affirmé que bien qu'elle aurait été heureuse de soutenir cette campagne, le montant était énorme et représentait dix fois le total des fonds reçus par tous les organismes communautaires LGBT sur une année.
"Le tourisme gay est une bonne chose et les revenus qu'il rapporte à l'Etat sont une bénédiction", a estimé l’association. “Cependant, pour les Israéliens LGBT qui vivent dans le pays, toute l'année, et pas seulement pendant de la Gay Pride de Tel Aviv, il n'y a pas de sécurité, pas d'emploi, pas d'égalité des droits, et les budgets consacrés à l'éducation, l'information et aux services à la communauté sont pathétiques et insultants".

Yonathan Cohen
"Gay Pride sur la plage de Tel Aviv"
Cette déclaration, qui fustige le gouvernement pour son insuffisance en matière de lutte contre les discriminations à l'égard de la communauté LGBT, résume bien ce que les membres de cette dernière ressentent envers les politiciens au pouvoir et les intérêts qu'ils représentent.
Le groupe LGBT du Parti travailliste a condamné le financement de cette campagne, la qualifiant d’ “opération” du gouvernement du Likoud. "Si même un tiers de ces ressources était alloué pour éradiquer la violence contre les personnes LGBT dans les écoles, ou pour aider la communauté transgenre que l'État lui-même marginalise, la situation de notre communauté aurait été bien meilleure", a estimé le groupe.
Cette déclaration fait notamment référence au rapport publié Aguda en février dernier qui indiquait que 276 incidents homophobes avaient été recensés entre août 2015 et la fin de l'année, soit une augmentation de 100% par rapport à l’année précédente.
Par ailleurs, alors que pour certains membres d’Aguda, le gouvernement actuel est l’un des plus à droite et un des plus religieux de l'histoire d'Israël, une telle initiative qui va à l'encontre des principes de la plupart des partis les plus conservateurs de la coalition soulève plusieurs points.
Pour certains, c'est une preuve que la réelle motivation du gouvernement est purement financière et non l’amélioration des droits des LGBT.
C’est l’”argent rose”, terme qui décrit le pouvoir d'achat de la communauté gay, qui est convoité. De nombreuse entreprises ciblent aujourd’hui les consommateurs homosexuels, notamment parce qu’ils sont traditionnellement considérés comme ayant plus de revenus disponibles, n’ayant ni enfant, ni engagements familiaux.
Si la multiplication des familles homoparentales tend à faire changer les mentalités, faire venir des touristes gays en Israël reste encore aujourd’hui très lucratif. Il n’est donc pas surprenant que le gouvernement israélien tente de profiter de cette ressource à disposition.
Les aspects libéral, avant-gardiste et festif de Tel-Aviv qui attirent des milliers de personnes curieuses de voir une autre facette d'Israël, sont des ressources qui ont été cultivées par la communauté LGBT et dont elle est, à juste titre, très fière.
Mais pour certains, ces ressources sont aujourd’hui "détournées” par le gouvernement, et utilisée pour générer de l'argent qui ne reviendra pas nécessairement aux personnes LGBT qui en ont le plus besoin.
Yoni Cohen est journaliste et web-rédacteur chez i24news
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Avr - 13:53 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mer 20 Avr - 14:02 (2016)    Sujet du message: Israël Répondre en citant

Dans un avion, un rabbin s’enferme dans un sac plastique pour ne pas être mélangé aux femmes
Publié par Uncas Sachem le 18 avril 2013 dans Actualité, Patriarcat international
Tout risque de sexualité illicite (hors mariage) doit être évité par tous les moyens, car source d’enfants illégitimes, sans père légal, pilier du patriarcat. La mixité entre hommes et femmes ne peut être tolérée.
Mais que fait ce passager emballé dans un sac plastique dans un avion… Un indice : il respecte un précepte religieux Publié le 16 avril 2013 sur Atlantico.fr
Un cliché publié sur le site Reddit d’un homme enfermé dans un sac plastique suscite la curiosité des internautes qui assurent qu’il s’agit d’un juif ultra-orthodoxe qui cherche à se protéger d’un survol de cimetière.
Un homme assis dans un avion et enfermé dans un sac plastique, c’est la photo qui circule de depuis maintenant plusieurs jours et dont le buzz ne fait que commencer. Le cliché, publié sur le site internet Reddit jeudi 11 avril, montre un homme vêtu de noir et recouvert d’un sac plastique, au milieu de passagers tout à fait normaux. Et l’image de susciter la curiosité des internautes et de nombreuses questions… Pourquoi un homme prend l’avion enfermé dans un sac plastique ?

Crédit Reddit/FinalSay
Si certaines personnes ont supposé qu’il s’agissait probablement d’un juif orthodoxe qui refusait d’être en contact avec des femmes et se « protégeait » donc dans un sac plastique, d’autres ont assuré que l’homme en question serait en fait un Cohen, c’est-à-dire un juif ultra-orthodoxe descendant d’une ancienne tribu de prêtres qui n’a pas le droit de pénétrer dans un périmètre sur lequel pourrait se trouver un cadavre. Et donc interdiction de survoler un cimetière sans quoi l’homme serait à jamais touché d’impureté.
Apartheid des femmes par les orthodoxes contre le sexe hors mariage
Si l’hypothèse du juif Cohen se confirmait, cela voudrait dire que pour se protéger du survol d’un cimetière, l’homme juif ultra-orthodoxe aurait formé une « barrière » avec son sac plastique. Aucune information sur la date ou le nom de la compagnie n’est donnée mais il s’agit très probablement d’un de la compagnie El Al en partance de Tel Aviv, ville entourée de cimetières.
Ce rituel pose toutefois des soucis de sécurité majeurs. En effet, s’enfermer dans un sac plastique ne permet pas d’atteindre aisément les masques à oxygène en cas de problème dans l’avion. Le passager en question ne pourrait par ailleurs pas évacuer l’avion rapidement et gênerait les personnes assises à ses côtés. Les retards sont un autre problème lié à ces questions de religion. Des avions ont en effet déjà dû changer leur feuille de route pour éviter de survoler un cimetière. C’est notamment arrivé en 2002 lorsqu’un passager s’en est pris à un membre de l’équipage qui refusait qu’il s’enferme dans un sac plastique. La confrontation avait alors forcé le pilote à modifier sa trajectoire. Une année plus tôt en 2001, la compagnie aérienne El Al avait décidé de ne plus accepter à bord de ses avions des passagers enfermés dans des sacs plastiques
En théorie, le Cohen pourrait même mourir étouffé puisque les Juifs orthodoxes interdisent de percer le sac plastique avant de s’y enfermer sans quoi la barrière ne fonctionne pas. Les déchirures du sac lorsque le juif ultra-orthodoxe se pare du sac plastique tout toutefois tolérées.
Mikvé, bain de purification des souillures goyim, et des femmes après menstrues
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mar 14 Nov - 17:35 (2017)    Sujet du message: Israël Répondre en citant

Le gouvernement israélien s'apprête à refouler sept élus français

    Par  Cyrille Louis Mis à jour le 13/11/2017 à 18:37 Publié le 13/11/2017 à 18:22

Le gouvernement israélien s'apprête à refouler sept élus français

Pierre Laurent, Clémentine Autain, Patrick Le Hyaric ou encore Pascal Durand viennent d'être déclarés persona non grata. Ils devaient entamer ce week-end une visite en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Correspondant à Jérusalem

Le ministère israélien de la Sécurité intérieure a annoncé lundi vouloir interdire l'entrée de son territoire à sept élus français, dont le secrétaire national du PCF, qui prévoient d'atterrir ce week-end à Tel Aviv pour une visite de cinq jours en Israël et dans les Territoires palestiniens. Ils font partie d'une délégation de vingt parlementaires et élus locaux qui avait indiqué un peu plus tôt dans la journée vouloir, à l'occasion de ce déplacement, «alerter sur la situation des près de 6000 prisonniers politiques palestiniens».

» LIRE AUSSI - Salah Hamouri arrêté par l'armée israélienne

Certains membres de ce groupe d'élus issus du Parti communiste et de la France insoumise avaient annoncé leur intention de rencontrer Marwan Barghouti, haut cadre du Fatah incarcéré en Israël depuis une quinzaine d'années. Condamné à plusieurs peines de prison à perpétuité pour son implication dans la deuxième intifada, ce prisonnier de 58 ans est souvent présenté comme le plus populaire des dirigeants palestiniens.

» LIRE AUSSI - Il y a cent ans, la déclaration Balfour ouvrait la porte à la création d'Israël

Selon une source au ministère israélien de la Sécurité intérieure, «la décision de refouler ces sept élus a été prise après une enquête rapide du bureau des Affaires stratégiques». Cette structure est notamment chargée de surveiller les activités de la campagne internationale Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS). Les autorités israéliennes ne semblaient toutefois pas en mesure de préciser, lundi après-midi, sur quels critères précis cette «liste noire» a été dressée. «Il s'agit des éléments les plus provocateurs», se bornait à préciser le ministère de la Sécurité intérieure, qui assurait vouloir «éviter une déconvenue aux intéressés en les informant à l'avance du sort qui les attend.»
Interdits de rencontrer Salah Hamouri

La liste dressée par le gouvernement israélien sous l'ordre des ministres Gilan Erdan et Arye Déry, telle que communiquée au Figaro, comprend le secrétaire national du PCF Pierre Laurent, la députée (LFI) Clémentine Autain, les députés européens Pascal Durand (Verts/Alliance libre européenne) et Patrick Le Hyaric (PCF), ainsi que les maires (PCF) de Stains Azzedine Taibi, de Limay Éric Roulot et de Gennevilliers Patrice Leclerc.

D'après le ministère de la Sécurité intérieure, les treize autres élus qui prévoyaient de participer au voyage seront pour leur part admis sur le territoire israélien. Mais ils auront interdiction de rencontrer Marwan Barghouti ainsi que le détenu franco-palestinien Salah Hamouri, placé en détention administrative le 23 août, sans que ses défenseurs puissent avoir accès aux éléments réunis à son encontre. Le Quai d'Orsay s'est récemment dit «préoccupé» par sa situation, indiquant «espérer» sa remise en liberté.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:30 (2017)    Sujet du message: Israël

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Parlons de tout -> Politique/Actualité/Monde/Evénement Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky