Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Islam et mort

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Discussions sur l'islam
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 15:35 (2016)    Sujet du message: Islam et mort Répondre en citant

L’Ange de la mort

L’ange de la mort est une créature céleste chargée de récupérer l’âme du défunt une fois que ce dernier rend son dernier souffle. La tradition enseigne qu’en dehors des deux Anges Nakir et Mounkir chargés de poser les 3 questions (4) au défunt juste après sa mise au tombeau, il est décerné pour chaque être humain un ange de la mort chargé de récupérer son âme le jour de sa mort. Ce dernier ce prénomme Azrael.

D’après un récit rapporté par Abdallah Ibn Massoud : Allah, avant d’envoyer l’Ange de la mort récupérer l’âme d'un croyant, lui ordonne de porter ses salutations au croyant.

11. Dis : “L'Ange de la mort qui est chargé de vous, vous fera mourir. Ensuite, vous serez ramenés vers Votre Seigneur”.

Sourate 32 : AS-SAJDA (LE PROSTERNATION)

Anas Ibn Malik rapporte que le prophète de Dieu (PBSL) a dit de l’Ange de la mort que lorsque ce dernier vient récupérer l’âme d’un bon musulman, il salue ce dernier en prononçant le nom d'Allah, puis lui dit : « Tu peux maintenant quitter cette demeure que tu n’aimes pas pour venir habiter dans celle que tu as embellie de tes prières ».

Ainsi, la récupération de l’âme se fera doucement ou violemment suivant la nature des personnes; dans le cas du bon croyant, l’Ange retirera l’âme a partir de la nuque et celle-ci coulera telle une goûte d’eau. On raconte que Muhammad (PBSL), voyant l’Ange de la mort s’approcher du corps d’un Ansari (5), lui dit : « Soyez doux et bon avec mes disciples », ce à quoi l’Ange aurait répondu « Soyez sans crainte, car je n’agis qu’avec douceur lorsqu’il s’agit de vrai croyant ».

32. Ceux dont les Anges reprennent l'âme - alors qu'ils sont bons - [les Anges leur] disent : “Paix sur vous ! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez”.

Sourate 16 : AN-NAHL (LES ABEILLES)

En revanche, dans le cas du mécréant, l’âme est arrachée violemment du corps, comme signe précurseur du châtiment qui l’attend dans l’au-delà :

37. Quel pire injuste, que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui traite de mensonges Ses signes ? Ceux là auront la part qui leur a été prescrite; jusqu'au moment où Nos Envoyés [Nos Anges] viennent à eux pour leur enlever l'âme, en leur disant : “Où sont ceux que vous invoquiez en dehors d'Allah ? ” - Ils répondront : “Nous ne les trouvons plus”. Et ils témoigneront contre eux-mêmes qu'ils étaient mécréants.

Sourate 7 : AL-ARAF

50. Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, (en disant) : “Goûtez au châtiment du Feu .

Sourate 8 : AL-ANFAL (LE BUTIN)
Les Rites Funéraires

Ils sont très précis en Islam, et suivent un ordre défini par le prophète (PBSL) lui-même, que voici :

1- Une fois la mort attestée, il est impératif de fermer la bouche du défunt, de lui bander la bouche pour la maintenir fermée, et d’attacher les jambes ensemble.
Un drap blanc doit ensuite couvrir le corps.

2- Consoler « Taziyah » la famille du défunt est un devoir pour chaque musulman ayant connu la victime, de même que les assister jusqu’à ce que leur peine s’estompe.

3- L’enterrement doit être rapide, et prévenir les parents et les amis du défunt est une obligation afin que la mise en terre soit rapide et aussi pour éviter toute attente inutile. Les proches et amis doivent faire à manger pour la famille du défunt, durant trois jours suivant son décès.

4- Le lavage du corps du défunt doit être pris en charge par les proches parents. S’il s’agit d’un homme, c’est aux hommes de procéder à la toilette du défunt, et inversement s’il s’agit d’une femme. La seule exception provient des époux qui peuvent laver le corps de leur conjoint décédé, de même que les parents et enfants peuvent laver le corps du défunt indépendamment du sexe de ce dernier. En cas d’impossibilité de trouver quelqu’un de la famille pour laver le corps, une personne pieuse et de confiance est choisie pour mener à bien la tâche.

5- Une fois le lavage de la dépouille effectué, cette dernière doit être enveloppée dans trois draps blancs pour un homme et de cinq pour une femme.

6- La prière funèbre doit ensuite être accomplie, dans une mosquée ou un funérarium. Durant cette dernière, le cercueil est posé devant l’imam qui conduit la prière.

A la différence de la prière ordinaire « Salat’ », la prière funèbre s’effectue debout (6); elle intègre la glorification de Dieu, la récitation de ses louanges, les bénédictions sur le prophète de Dieu (PBSL) et des invocations en faveur du défunt et de sa famille.

7- Le corps du défunt est ensuite amené au cimetière. La procession funèbre doit se faire dans le silence solennel, afin de méditer sur la mort et sur la fragilité de la vie. Lors de la descente du corps dans la tombe, la prière suivante est prononcée :
« Bismillâh, wa `alâ millat rasûlillâh sallâ Allâhu `alayhi wa sallam. Minhâ khalaqnâkum wa fihâ nu`îdukum wa minhâ nukhrijikum târatan ukhrâ »; (Au nom de Dieu et sur la voie du Messager d'Allah (PBSL). C’est d’elle que Nous vous avons créés, et c’est en elle que Nous vous ferons retourner, et d’elle encore que Nous vous ferons sortir une fois de plus).

8 – Trois poignées de terre sont ensuite jetées sur la tombe en répétant cette prière une nouvelle fois. Une fois la tombe recouverte de terre, d’autres prières sont récitées pour implorer la miséricorde divine sur le défunt.

9 – Ensuite, tous doivent faire leur adieu au défunt et lui souhaiter de reposer en paix ainsi qu’à tous ceux qui reposent au sein du cimetière. La phrase prononcée peut être de cette forme : « Que la paix soit sur vous. Vous êtes les précédents, nous vous rejoindrons un jour à notre tour par la volonté d'Allah. Qu'Allah vous pardonne vos fautes ainsi qu’à nous tous ».

10 – Enfin, La visite périodique des tombes et la récitation de prières en faveur du défunt est une pratique conseillée (7).



(4) Le prophète Muhammad (PBSL) a rapporté dans un hadith que les questions posées par les deux anges étaient : Quelle est ta religion ? Qui est ton Allah ? Qui est ton Prophète ? Voir notre article sur la « Tombe » en Islam >>
(5) Nom arabe tiré du verbe « Nasr » (triomphe), attribué aux habitants de Médine qui ont soutenu Muhammad (PBSL) alors persécuté par les Quraychites de la Mecque.
(6) Le geste de génuflexion ainsi que celui de prosternation sont absents de cette prière pour gommer toute confusion de culte de la personne ou d’adoration d’autre que Allah, qui s’apparente à de l’association en Islam « Sh’irk » (péché impardonnable). Pour les musulmans, seul Dieu mérite une prière avec les gesticulations mentionnées plus haut.
(7) Cette pratique fut interdite pendant un temps par le prophète (PBSL) au début de l’Islam pour les mêmes raisons évoquées dans la note précédente.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 13 Juin - 15:35 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Discussions sur l'islam Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky