Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Islamophobie et "nazismophobie"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Discussions entre religions monothéistes -> Discussions islamo chrétiennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Galipodex
Inscrit

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2016
Messages: 4
Religion: Agnosticisme
Localisation: Victoriaville
Sexe: Masculin
Point(s): 5
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 22:57 (2016)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

@ tous et @ toutes,
Beaucoup de grands dirigeants comme Obama et Hillary Clinton dénoncent avec beaucoup de vigueur les islamophobes qu'ils considèrent comme des racistes comme s'il y avait des bons islamistes et des mauvais islamistes. Alors, ils faudrait qu'ils m'expliquent quelque chose : ceux qui ont une terribles peur des nazis ("naziphobes" ), va-t-on leur rétorqué qu'il ne faut pas mettre tous les nazis dans le même panier et qu'il y a des bons et des mauvais nazis ????? L'islamisme est devenu un mouvement d'extrême-droite aussi pire que le nazisme. 




Je trouve que l'islam est d'extrême-droite parce qu'il est trop vindicatif envers l'homosexualité et toute la sexualité en général. Il suffit de lire le Coran et des Hadiths pour s'en convaincre. L'islam n'est cependant pas la seule communauté à être vindicative envers l'homosexualité. Il faut en finir envers la complaisance et la condescendance. Ce sont les pires formes d'hypocrisie qu'il n'y a pas. Ce n'est pas ça la vraie gentillesse. C'est le principal défaut de mon gouvernement canadien et québécois. Imaginez, quelque jours à peine après l'élection de Justin Trudeau (quel bel homme quand même ! sic), une musulmane a pu prêter son serment de citoyenneté canadienne en portant le niqab !!! Le mot "nazismophobie" est un mot que j'ai inventé. C'est normal qu'en ce moment que les gens aient aussi peur des islamistes que des nazis.  Bannir


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 22:57 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Galipodex
Inscrit

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2016
Messages: 4
Religion: Agnosticisme
Localisation: Victoriaville
Sexe: Masculin
Point(s): 5
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 21:22 (2016)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

@ tous et @ toutes,


Quand j'emploie le mot "nazismophobe, je ne fais pas la comparaison entre les bons Allemands et les méchants nazis. Je fais plutôt la comparaison entre bons nazis et méchants nazis. C'est certain qu'il y avait des millions d'Allemands qui étaient allergiques au nazisme à l'époque. Mais faire une distinction entre les bons nazis et les mauvais nazis est un non-sens. 

C'est le même principe avec l'islamophobie et les musulmans. C'est un non-sens d'essayer différencier les bons islamistes des méchants islamistes. L'islamisme est une religion pourrie, un point, c'est tout. Mais c'est certain qu'il y a des millions de musulmans qui sont profondément écoeurés de la charia et de la djihad.  Idea


Revenir en haut
MSN
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 272
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 614
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 14:17 (2016)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

Zapatero : « Nous devons sans cesse exprimer que l’Islam ne soutient pas le terrorisme »
L’ex-Premier ministre espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero a fait savoir que ce n’était pas la religion mais le fanatisme qui tuait les gens

Zapatero : « Nous devons sans cesse exprimer que l’Islam ne soutient pas le terrorisme »

L’ex-Premier ministre espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero a fait savoir que ce n’était pas la religion mais le fanatisme qui tuait les gens.

Zapatero a participé au « Sommet européens sur l’islamophobie » organisé à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine.

Dans son discours, il a mis l’accent sur les actes terroristes.

« Ce n’est pas la religion qui tue les gens, c’est le fanatisme. Et ceci est plus ancien que toutes les religions. Nous devons sans cesse exprimer que l’Islam ne soutient pas le terrorisme. Si nous voulons empêcher l’islamophobie nous devons lutter coude-à-coude avec les musulmans » a-t-il affirmé.

M. Zapatero a noté qu’un fonds avait été consacré en Espagne pour rassembler des personnes de toute croyance dans des activités communes.

« Nous devons lutter par l’éducation et la connaissance qui sont les armes les plus fortes et vivre ensemble pour édifier la paix. La Bosnie-Herzégovine et l’Espagne peuvent lutter ensemble étant donné que ce sont deux pays multiculturels. Si l’Europe souhaite devenir la grande Europe, elle doit travailler pour lutter contre toute discrimination dont l’islamophobie » a continué M. Zapatero.

Yeni Safak

http://www.trt.net.tr/francais/europe/2016/06/27/zapatero-nous-devons-sans-cesse-exprimer-que-l-islam-ne-soutient-pas-le-terrorisme-519016
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 272
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 614
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 18:32 (2016)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

Ils se revendiquent islamophobes

Eurabia, néologisme forgé en 2006 par l’essayiste Bat Ye’Or.
Un concept souvent reprise par des mouvements d’extrême droite, parlant d’une Europe absorbée par le monde arabe. Le journaliste et écrivain Johann Hari qualifie les deux d’« étonnamment similaires », faisant référence à la théorie du complot juif des Protocoles des Sages de Sion.
Adam Keller, activiste israélien pour la paix écrivait :
Citation:
« En 1886, l’antisémite français Edouard Drumont publiait La France juive, créant la fausse image cauchemardesque d’une France dominée par les Juifs, semant les grains empoisonnés qui devinrent fruits quand les dirigeants de la France de Vichy collaborèrent à l’assassinat de masse des juifs français. […] Bat Ye’or marche dans ces célèbres traces en créant la fausse image cauchemardesque d’une Europe dominée par les arabes et les musulmans. »


Dans le Dagens Nyheter journal suédois, les journalistes Andreas Malm et Eva Ekselius réagissaient à la thèse de Bat Ye’Or, les musulmans sont à leur tour victimes d’une propagande antisémite, il y a une comparaison directe avec l’Europe d’avant-guerre.
Anders Breivik, l’auteur des attentats de 2011 en Norvège, adhère à la théorie d’Eurabia dans son manifeste politique.
Pour Bat Ye’Or et ses amis, DREUZ.info représente une véritable officine de propagande, difficile de ne pas être abasourdi par le récital islamophobe que nous proposent les auteurs de ce site.
 Pierre-André Taguieff, le Néo-Con Lajoie 
                                               
    
                                               Michel Garroté, « Je suis islamophobe. C’est un délit d’opinion ! »
Rédacteur du site Dreuz.info, il a travaillé dans le journalisme puis comme porte-parole du PDG de la multinationale Nestlé.
Michel Garroté : « Je suis islamophobe. C’est un délit d’opinion ! »
 
                                           


                                                         Guy Millière                                                      
Pour lui George Bush a été « un homme droit et bon ».
Il appartient à différents think-tanks néo-conservateurs et libéraux ou pro-sionistes. Il est membre du comité de rédaction du site néo -conservateur et pro-sioniste Dreuz.info. et est éditorialiste à la Metula News Agency, également un site d’informations pro-sioniste.
L’après Bush commence. Milliere Guy
                                                    

                                                 Jean-Patrick Grumberg 
« Si les Musulmans ne veulent pas s’adapter aux Français, vous devrez vous adapter aux Musulmans ».

Journaliste, éditeur du site Dreuz.info, photographe de rue, membre du conseil d’administration de la Chambre de Commerce et d’Industrie Israël France et ancien lobbyiste. J.P. Grumberg a vécu à Paris, puis Los Angeles, et s’est établi entre Israël et la Californie.
Si les Musulmans ne veulent pas s’adapter aux Français, vous devrez vous adapter aux Musulmans


La promotion du bloc identitaire 

Grumberg ne cache pas sa  sympathie pour l’extrême droite la plus violente. Pire, il relaie  leurs thèses !
Sur le site Dreuz.info, Jean-Patrick Grumberg écrit « la reconquête de la France a commencé le 20 octobre 2012. Je fais le vœu, pour le peuple français, que cette date soit un jour inscrite dans les livres d’histoire. »
Second communiqué de Génération-identitaire depuis le début de la reconquête de la France | Dreuz.info
Lors de la manifestation de « Génération identitaire », le 20 octobre 2012, sur le chantier de la mosquée de Poitiers, 73 militants étaient montés sur le toit du bâtiment pour y déployer une banderole. Quatre d’entre eux, dont le chef de file présumé du mouvement, ont été mis en examen pour « provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe », « vols et dégradations » et « organisation d’une manifestation sans autorisation préalable ».

Selon une note du Sdig révélée par «Libération», les militants identitaires qui ont occupé le chantier de la mosquée de Poitiers étaient fichés pour activisme d’extrême droite.

Une Génération bien identifiée par la police – Libération



Fabrice Robert, président fondateur de Novopress et du Bloc Identitaire, fut condamné en 1992 à un mois de prison avec sursis et 10 000 francs d’amende pour avoir distribué des tracs négationnistes (niant les chambres à gaz) à la sortie de lycées niçois. Robert a également été délégué municipal pour le Front National et porte-parole d’Unité Radicale, un groupuscule terroriste d’extrême droite qui est maintenant interdit en France pour cause d’idéologie raciste et antisémite.
Avec Philippe Vardon, un autre cadre de la mouvance identitaire, Robert était membre du groupe de rock « Fraction Hexagone ». Des paroles qui ne laissent place à aucun doute concernant la psychologie des deux personnages.
«Une balle pour les sionistes/Une balle pour les cosmopolites/Une balle pour les yankees/Une balle pour les lobbies/Une balle pour les marxistes/Une balle pour les capitalistes/Une balle pour la censure et pour cette dictature.»
Fraction Hexagone – Une balle




Mars 2012 
Il faut aider Riposte Laïque, par Jean-Patrick Grunberg 



 




« Riposte Laïque, attaquée en justice pour avoir dit le vrai, vient d’être condamnée par la police de la pensée à 12.000 euros d’amende. Nous devons les aider parce que la police de la pensée, toujours les mêmes « usual suspects » SOS Racisme, MRAP et LDH, ne s’arrêteront pas là, et que nous devons leur résister. »
Deux responsables du site islamophobe Riposte Laïque furent condamnés par le tribunal correctionnel de Paris à des peines d’amende pour provocation à la haine envers les musulmans.
Les propos litigieux étaient deux éditoriaux postés sur le site le 11 octobre et le 12 décembre 2010. Le premier était intitulé « Pourra-t-on vaincre l’offensive islamiste par les seuls moyens démocratiques? » et le second « Occupation : bien sûr que les prières dans la rue, les voiles, le halal et les mosquées sont des symboles d’occupation et de conquête ».
A propos du drame de Toulouse, ce site islamophobe avait à nouveau publié des textes belliqueux : « S’il s’agit d’un islamiste, on va nous dire que c’est le fait d’un individu isolé, (…) que cela ne touche en rien la communauté musulmane, que cela ne remet en rien en question l’islam. (…) C’est la même chose à chaque fois qu’un musulman fait acte de terrorisme. » La faute au Coran dit-elle, « recueil » 
de préceptes « de violence et d’encouragements à la guerre ».

Riposte laïque : vers l’extrême-droite, encore

                                                   

                                                         Michel Gurfinkiel
Il affirme sans la moindre retenue : « La socialiste française Martine Aubry préfère le Hamas ».
 
Journaliste, il contribue ou a contribué (à divers titres) à Valeurs Actuelles (dont il a été rédacteur en chef), Le Spectacle du Monde, Commentary, The Wall Street Journal, The New York Sun, The Middle East Quarterly, The Weekly Standard, The Jerusalem Post.

  Europe/ Gaza et la gauche – Michel Gurfinkiel
Citation:
                                     
Citation:




                                                        Ivan Rioufol                                         
Il se demande, « Stéphane Hessel s’excusera-t-il auprès d’Israël ? » 
Il rejoint Le Figaro en 1985 au service La vie des médias, en tant que responsable de la rubrique « Confidentiel ».
 
Il devient rédacteur en chef du service des informations générales, puis éditorialiste.
Ivan Rioufol est membre de l’ »Antlantis Institute », un cercle de réflexion néo-conservateur.
M. Rioufol, indigné mais sélectif, dans l’affaire Merah, il déclara : « ces moralistes … ont couvé un monstre ». Bien entendu  il désignait la gauche.
 
Sur Breivik, il écrit: « Les commentaires que je lis (notamment sur Libération et Le Monde) tendent à faire peser sur l’essayiste suisse Bat Ye’or, un des auteurs cités par Breivik dans sa prose, la responsabilité intellectuelle de cette tragédie ».
Stéphane Hessel s’excusera-t-il auprès d’Israël ?
Citation:
Citation:
                                    






                                               Gilles-William Goldnadel                       


Avocat et essayiste français, auteur du site Dreuz.info et chroniqueur pour le journal atlantiste Atlantico.


 
Tout comme son compagnon de lutte Ivan Rioufol, Gilles-William Goldnadel est également un spécialiste de l’indignation à géométrie variable. En 1985, il fait condamner le dessinateur Siné pour des propos antisémites.
Et il défend, au nom de la liberté d’expression, la journaliste islamophobe Oriana Fallaci. Entre autres, Fallaci écrivait : « Il y a quelque chose, dans les hommes arabes, qui dégoûte les femmes de bon goût ».
 
En avril 2012, dans une large tribune éditée par le site Atlantico, l’avocat réagit :
« Pourquoi il est indécent de clouer au pilori les intellectuels qui ont inspiré Anders Breivik. 
Parmi eux, mon amie et cliente, la grande historienne égyptienne Bat Ye’or qui aura la première popularisé la notion de dimmitude des juifs et des chrétiens en terres islamiques. Il est inutile de préciser que cette anti-islamiste déclarée n’a jamais appelé à la moindre violence contre qui que ce soit. Il n’empêche qu’elle aurait influencé le tueur. »
M. Goldnadel n’a pas le moindre scrupule, quelques jours avant il écrivait : « Quand une certaine gauche interdit de mettre en garde contre cette haine islamiste de l’Occident. »

Les Responsables : Olivier Besancenot, Pierre Laurent, sur lequel il écrit, « en digne héritier de son stalinien de père » (alors que la famille de Gilles-William Goldnadel était communiste). Dans son article, il n’épargne pas les Verts. Pour lui, Olivier Rolin et Cécile Duflot sont atteints d’une « stupidité écœurante ». 
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 272
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 614
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 13:54 (2016)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

Le Dieu du Coran à ses fidèles : « vous tuez et vous vous faites tuer pour Moi » Publié le 20 juillet 2016 - par Zohra Nedaa-Amal - 14 commentaires




Partager

Au lendemain du massacre de Nice, le vice-président de la Conférence des imams de France, Hocine Drouiche, a présenté sa démission pour dénoncer les institutions musulmanes en France, “incompétentes”, selon lui.
L’imam franco-algérien ( https://www.cath.ch/newsf/vice-president-imams-de-france-demissionne-denonc… ) s’insurge contre le silence des imams et des prédicateurs musulmans devant ce qu’il considère comme un “attentat terroriste”. Il reproche à un prétendu littéralisme islamique l’horreur du terrorisme. Il pratique le déni de vérité pour exonérer l’islam de ses crimes. Il refuse de voir la vérité : c’est Allah dans son Coran qui sépare les amis des ennemis de Dieu, les croyants des incroyants, les musulmans des infidèles. Dans un tel environnement, l’émergence du fanatisme était inévitable.
À tous les responsables musulmans en France : « avant de dénoncer les terroristes, dénoncez les versets du Coran qui arment les bras des terroristes. »
À Hocine Drouiche, ainsi qu’à Tareq Oubrou, Ghaleb Bencheikh, Abdenour Bidar, Hassen Chalghoumi, ainsi qu’à leur chef en Taqyyat, Dalil Boubakeur, j’envoie ce texte rédigé par un ami, qui apporte une démonstration quasi mathématique à ce pacte établi pour l’éternité par le Dieu du Coran envers ses fidèles : « vous tuez et vous vous faites tuer pour Moi » ! Et en introduction, je citerai ce verset de la sourate intitulée « Le Butin », qui montre que le terrorisme est une prescription du Coran. La terreur est pratiqué à la fois par Allah et par ses fidèles, en premier lieu Mahomet, son Prophète, pour désarmer les non musulmans et assurer la victoire de l’islam :
(S8, V60) : « Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît…»
Quand ils sont confrontés à la violence terroriste basée sur les prescriptions du Coran, l’immense majorité des responsables musulmans affirment que les versets du Coran, qui appellent au Jihad et au Qital, doivent être mis dans leur contexte.
Cela signifie qu’il y a deux sortes de versets dans le Coran. Ceux qui fixent des prescriptions valables en tout lieu et en tout temps. Et ceux qui sont liés à un contexte donné. Autrement dit, ces versets, en particulier ceux qui appelle au Jihad et au Qital, fixent des prescriptions liées à un contexte limité dans le temps et dans l’espace. Ces versets ne seraient pas valables en tout temps et en tout lieu.
Ceci relève de la manipulation et du mensonge. Cette propagande est contraire à l‘islam qui est enseigné et transmis de génération en génération, depuis des temps immémoriaux et avec une très grande fidélité aux textes fondateurs de l’islam.
Pour expliquer cela, on citera deux versets qui sont fondamentaux pour comprendre le précepte du Jihad et du Qital dans l’islam.
Le verset qui prescrit le combat:
La prescription du combat figure dans la Sourate 2 :
Verset 216 : « Le combat vous a été prescrit alors que vous le détestez. Or, il se peut que vous détestiez une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. »
Dans ce verset, Allah utilise exactement les mêmes termes qui prescrivent le jeûne du Ramadhan (S2, V183) : « Koutiba ‘Alayekoume » : Il vous a été prescrit !
Il n’y a aucun doute possible : on ne peut pas dire que le jeûne du Ramadhan soit prescrit en tout temps et en tout lieu, alors que le combat n’est prescrit que dans un contexte limité dans le temps et dans l’espace.
On soulignera cet élément très important : le verset qui prescrit le combat, se termine ainsi : « Allah sait et vous ne savez pas ». Il est donc clair pour tout croyant musulman : Allah lui commande de ne pas se poser de question. Seul Allah possède la connaissance : le croyant ne peut savoir ce qui justifie la prescription du combat.
Le deuxième verset concerne le cadre de la prescription du combat:
Le combat : un pacte en Allah et les croyants.
C’est dans la Sourate 9, que figure ce verset fondamental pour comprendre l’importance du combat dans le chemin d’Allah :
Verset 111 : « Certes, Allah a acheté des croyants, leurs âmes et leurs biens, en contrepartie Il leurs donne le Paradis. Ils doivent combattre dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son Pacte (Engagement) ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : Et c’est là une réussite suprême pour vous. »
On peut examiner dans les détails ce verset :
⦁ Allah achète au croyant ce qu’il a de plus précieux : son âme. Cette âme est le don le plus précieux que l’être humain a reçu. Allah demande au croyant de lui vendre cette âme. Allah demande également au croyant de vendre ce qu’il a obtenu par le travail de toute sa vie : les biens qu’il possède.
⦁ En contrepartie, Allah promet au croyant l’accès garanti au Paradis.
⦁ Allah précise au croyant en quoi consiste la vente de son âme et de ses biens : le croyant devra combattre dans le chemin d’Allah. Et pour qu’il n’y ait aucun doute sur la nature de ce combat, Allah précise au croyant qu’il doit tuer et se faire tuer. C’est explicite et aucun doute ne peut être émis sur cette prescription. C’est la Parole d’Allah, et quiconque déforme cette Parole, se désavoue lui-même.
⦁ Et pour souligner l’importance de cette prescription, Allah précise que ces paroles sont prononcées dans le cadre d’une promesse sur laquelle Il s’engage lui-même. Les trois termes utilisés sont d’une très grande force : « la promesse qu’Il a prise sur lui-même en vérité » ! Le Coran affirme d’une manière solennelle qu’il s’agit d’une promesse qui engage Allah lui-même. Le verset affirme que cette promesse a été faite dans ce que l’islam considère comme les trois livres révélés : la Torah, l’Évangile et le Coran. Ainsi, cette promesse est éternelle. Allah s’est engagé par cette promesse avant la création du monde, puisque le Coran est considéré dans l’islam, comme la « Parole incréée, explicite, éternelle et inaltérable de Dieu ».
⦁ La suite du verset est d’une importance capitale, puisqu’elle pose la question : « qui est plus fidèle qu’Allah à son pacte ou engagement ? » Il s’agit donc d’un pacte entre le Dieu de l’islam et ses fidèles.
⦁ La fin du verset demande aux croyants de se réjouir de ce contrat qu’ils ont établi avec Allah. Ce pacte constitue la réussite suprême.
On peut constater que les commandements du combat dans le Coran, ne sont pas liés à un contexte limité dans le temps et l’espace.
Ces commandements sont éternels. Ils sont valables en tout lieu et en tout temps, puisqu’il s’agit d’un pacte et d’une promesse d’Allah.
De plus, ce verset du Coran a une importance capitale. C’est le seul endroit du Coran, où Allah garanti l’entrée au Paradis, sans jugement, ni épreuve du tombeau.
Même le Prophète Mahomet lui-même n’avait pas reçu cette garantie et demandait à son entourage de prier pour lui.
La promesse et l’engament d’Allah dans ce verset, sont fait avec une grande solennité. Allah s’engage à garantir à celui qui meurt dans le Jihad, qu’il entrera sans aucun jugement dans le Paradis pour l’éternité. Et ce même Coran affirme qu’Allah ne trahit jamais sa promesse.
Conclusion :
Aucun théologien musulman ne peut affirmer qu’Allah a rompu son pacte et trahi sa promesse. Cela constituerait un très grand péché envers le Dieu du Coran. Ce serait un acte très grave qui relève du blasphème et de l’apostasie.
Le Coran, en tant que Parole incréée, éternelle, explicite et inaltérable d’Allah, ainsi que la Sunna expliquait la manière dont Mahomet et ses disciples ont compris et mis en œuvre la Parole d’Allah.
Sur le Jihad, les versets du Coran étaient corroborés par les Hadiths ou Parole de Mahomet. Ils étaient également corroborés par les actes de Mahomet et ceux de ses compagnons ou disciples, en particuliers les quatre Califes bien guidés d’Allah : Abu Bakr, Omar, Uthmane et Ali.
Tous les textes fondateurs de l’islam sont unanimes sur le fait que le précepte du Jihad n’est pas lié à un contexte précis. La prescription du Jihad, qui consiste à combattre pour que la Parole d’Allah soit la plus haute, n’est pas limitée dans le temps et l’espace.
Cette prescription est valable en tout temps et tout lieu, parce qu’elle résulte d’un pacte entre Allah et les croyants. Et Allah s’est engagé sur sa promesse de respecter ce pacte, en offrant le Paradis à ceux qui combattent dans son chemin, qui tuent et se font tuer pur que Sa Parole soit proclamée sur toute la terre. Aucun théologien musulman ne peut nier la promesse d’Allah et le pacte qu’il a établi avec ses fidèles. Si un théologien ou un exégète affirme que ces versets sont liés à un contexte limité dans le temps et dans l’espace, cela reviendrait à dire qu’Allah a non seulement rompu son pacte, mais qu’Il a renié sa promesse. Cela serait en contradiction totale avec le Coran et tous les textes fondateurs de l’islam. Cela reviendrait à trahir son propre Dieu et son Coran, qui ordonne à tous les musulmans de ne dire que la vérité sur Allah.
Mais, dans un but de propagande, les manipulateurs professionnels, relayés par les médias islamo-collabos, n’hésitent pas à trahir leur propre Coran, et leurs propres textes sacrés. Pour ces propagandistes, il n’y a aucune limite dans le mensonge : la défense de l’islam passe avant tout. Il n’existe ni morale, ni honnêteté intellectuelle : tout est permis, quand il s’agit de défendre l’islam.
Zohra Nedaa-Amal
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 272
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 614
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 10:29 (2016)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

Un restaurateur refuse de servir deux femmes voilées
Par Dounia Hadni — 28 août 2016 à 19:47
Un restaurateur refuse de servir deux femmes voilées
Les victimes ont saisi le CCIF, la ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a saisi la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, et le parquet a ouvert une enquête.

    Un restaurateur refuse de servir deux femmes voilées

Une vidéo filmée dans le restaurant gastronomique Le Cénacle à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, où l'on aperçoit et entend celui qui se présente comme le responsable du restaurant (le gérant ou le chef?) refuser de servir deux femmes voilées parce que «musulmanes», a fait le tour de la Toile dimanche. C'est l'une d'entre elle qui a manifestement filmé la scène, en catimini.

«On ne veut pas être servies par des racistes monsieur», dit d'emblée une des deux femmes agressées verbalement. On comprend alors que la conversation au sein du restaurant avait déjà commencé. «Non t'embête pas, t'embête pas... D'accord, ils arrivent», dit l'autre cliente face à elle. Et le chef du restaurant de rétorquer : «Les racistes ne mettent pas des bombes et ne tuent pas gens. Les racistes comme moi». «D'accord, parce qu'on a mis des bombes monsieur ?» interroge la première. «Madame, les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes. Voilà, cette phrase là veut tout dire. Analysez-la et voilà.» dit-il. «Je n'ai pas besoin d'analyser des bêtises», répond celle dont on distingue un bout de voile. «Je suis dans un pays laïque et j'ai le droit d'avoir une opinion (...) Et des gens comme vous, je n'en veux pas chez moi. Point barre. Voilà, assène le restaurateur, ça a le mérite d'être clair». «Ça l’est. Pour être clair ça l’est monsieur» répond la jeune femme. Et l'autre femme, qui filmait, d'enchaîner «Mais il faut le préciser monsieur (...) Nous on ne le savait pas. Si on avait su on ne serait pas venues monsieur». «Maintenant vous le savez alors partez, réplique ce dernier. Oui on va partir. Ne vous inquiétez pas». A la suite de quoi on entend une voix qui tremble, le brouhaha de clients derrière qui ne réagissent pas -du moins sur la vidéo de 2'25 minutes-, une sonnerie de téléphone, des bribes de conversation téléphonique à travers lesquelles on comprend que ces femmes ont contacté la police... «La police arrive, ne t'inquiète pas. Ils arrivent. Tu ne viens pas tout seul», des pleurs, un mot de consolation de la part de son amie «Je sais que c'est dur». L'ironie de la situation est qu'on entend de la musique arabe, en fond, tout au long de cette altercation...

Contacté par L’Express, le commissariat de police de Villepinte et Tremblay-en-France confirme «que des policiers sont bien intervenus» ce soir-là dans l’établissement. Marwan Muhammad, le directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), a quant à lui confirmé que ces femmes ont saisi le CCIF tout en n'ayant pas encore décidé si elles allaient porter plainte ou non. Surtout, elles refusent de s'exprimer publiquement pour l'instant, nous dit-il.

 

La ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a rapidement réagi en déclarant sur Twitter dans l'après-midi avoir saisi la Délégation ministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

En outre, le parquet de Bobigny a indiqué à l'AFP en fin de journée l'ouverture d'une enquête pour «discrimination à caractère racial».

Quant au restaurant, il est resté injoignable -sa ligne étant soit occupée soit sur répondeur-. Sur Google, il apparaît même comme étant fermé définitivement comme on peut le voir :

Un journaliste du Parisien, qui s'est rendu sur place, a constaté que le restaurateur s'est expliqué avec des membres de la communauté musulmade du Tremblay. Il s'est excusé. Reconnaissant avoir dérapé à cause du contexte sur le burkini, et parce qu'un de ses amis était mort au Bataclan.
 
Le mystérieux circuit de cette vidéo

Depuis dimanche matin, la vidéo en question a circulé massivement sur les réseaux sociaux, #Cenacle (le nom du restaurant) est d'ailleurs très vite monté dans les trending topics de Twitter. C'est vraisembablement le dimanche 28 août, vers 2h du matin (voir ci-dessous l'historique des modifications de ce post) que cette personne dénommée «Karima AbdelRahman Bint Mohammed» -dont on ne peut déterminer s'il s'agit d'un pseudonyme ou non- a posté en premier la vidéo sur sa page Facebook.

Celle-ci prétend dans la matinée du dimanche 28 août, après avoir remercié ceux qui ont partagé sa publication, que «Les sœurs qui ont subis cette humiliation sont des sœurs très proches, sous le choc nous ont informées immédiatement et j’ai décidé de relayer cette acte ignoble». A ce stade, on ne sait pas ce qui est sous-entendu ici par le «nous». Quoi qu'il en soit, c'est elle seule seule qui aurait décidé de «relayer» cette vidéo. Elle annonce dans la foulée que ces femmes «vont contacter le directeur du CCIF» -sur ses conseils ?-.

A noter que cette page est très peu alimentée, qu’elle ne recense pas d'«amis» et qu’on n’y voit aucun visage si ce n’est une femme intégralement voilée de noir et de dos, une petite fille en burqa et des hadiths (des propos attribués au prophète et à son entourage) en français et en arabe.

Sur la page Facebook du «Cénacle», le restaurant cumule les commentaires négatifs et scandalisés depuis ce dimanche matin. Et des événements commencent à l'heure qu'il est à fleurir sur le réseau: «BurkiniPARTY au Restaurant Le CENACLE», «Couscous gratuit pour tous»...
Dounia Hadni 
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 272
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 614
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 11:14 (2016)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

Citation:
Mohammed pslf a montré son statut celeste et celui de Ali as
alors les juifs sionistes de l'époque l'ont agressés et attaqué il a répondu et a gagne par la grace d'ALLAH, et les chiens aboient


On ne dit pas pslf on dit PBSL et as ne signifie rien. PBSL a commencé par faire le jihad contre son propre clan les Quoraychites puis à Medine, il a éliminé les trois tribus juives de Medine soit par l'exil soit par le massacre.
Le sionisme est une doctrine politique née au 19 éme siècle suite à l'affaire Dreyfus et les pogromes anti juifs en Europe

« Interdire l’islam ? » : 32 propositions pour régler le problème
Publié le 10 septembre 2016 - par Paul Korlov - 36 commentaires - 949 vues

Signe des temps, il sort beaucoup de livres sur l’islam au titre provocateur, en ce moment, dans un contexte où Eric Zemmour rompt les tabous sur ce sujet, et met les pieds dans le plat, sur les plateaux de télévision. Après le livre de Christine Tasin et René d’Armor « Les assassins obéissent au coran », celui d’Aquila « Pour un monde sans islam », voici que nous avons eu connaissance d’un autre ouvrage, intitulé « Interdire l’islam ? », signé Paul Korlov. Notre fondateur, Pierre Cassen, ne pouvait que rencontrer un tel auteur…

Riposte Laïque : Vous avez écrit un livre intitulé « Interdire l’islam ? » avec un sous-titre : réflexions pour apaiser l’avenir. Avant d’évoquer votre ouvrage, pourriez-vous expliquer à nos lecteurs qui vous êtes ?

Paul Korlov : Bonjour Pierre. Je me décrirai comme un esprit libre ou un « honnête homme » au sens du XVIIIe siècle. Plus concrètement, j’ai une maîtrise d’Histoire et une de Sciences Politiques, un diplôme d’une grande école de commerce. J’ai été journaliste, banquier, entrepreneur. J’ai longtemps habité l’étranger et pas mal voyagé. Désormais retiré à la campagne, cela fait six ans que je me suis plongé dans le coran et l’islam.

Depuis l’enfance, j’ai toujours eu une sympathie pour le monde arabe.

Riposte Laïque : Quel est le détonateur qui a fait que vous avez décidé d’écrire un tel livre ?

Paul Korlov : En bref, les attentats de Paris en novembre 2015. Cela mûrissait en moi depuis des mois sinon des années mais ces attentats furent le « détonateur », comme vous dîtes, ma ceinture d’explosifs.

Riposte Laïque : Bien que, dans votre titre, vous en restiez à un mode interrogatif, on devine que la réponse à votre question sera « oui ». Pensez-vous possible, vraiment, d’interdire l’islam dans un pays occidental ? Y a-t-il eu des précédents historiques ?

Paul Korlov : Il ne s’agit pas d’interdire une foi, une croyance. En revanche il faut prendre des mesures fermes et concrètes contre tous les aspects politiques et sociétaux de l’islam. L’islam doit rester une foi privée. Son interaction avec l’Autre se fait toujours sous forme d’exclusion et de domination et cela ne peut être toléré chez nous. Il est parfaitement possible d’interdire la circulation du coran s’il n’est pas commenté par des juristes qui en soulignent les aspects illégaux au regard du droit pénal et civil français. Possible de contrôler les prêches, les écoles coraniques, le financement des mosquées, les fichés S… Je crois que les pouvoirs publics ne devraient pas hésiter à déclarer qu’il y a un problème avec l’islam et lui seul. C’est d’une telle évidence !

Puisque les textes de l’islam sont publics et certains inacceptables (main coupée pour le voleur, amitié interdite avec juif ou chrétien, battre sa femme, fouetter le fornicateur, lapider l’adultère etc., etc.) , pourquoi ne devraient-ils pas être déclarés tels ? Sans haine ni crainte.

Comme je l’écris dans le livre, un musulman qui veut imposer sa loi et se voit opposer un « non » ferme n’est stigmatisé par personne. C’est lui qui s’auto-stigmatise, comme la femme en burkini qui va sur une plage interdite aux burkinis !

Riposte Laïque : Concrètement, interdire l’islam c’est quoi ? Vous rasez les mosquées, vous interdisez le voile, vous fermez les boucheries halal ? Vous faites quoi d’autre ?

Paul Korlov : Mon petit essai formule 32 propositions. Non, on ne rase pas les mosquées mais on les fait discrètes et sans aucun minaret (nul doute qu’après le burkini, l’appel public à la prière ne devienne vite une nouvelle revendication, or ce serait intolérable chez nous) ; on interdit voile, burqa, kamis et burkini et on fait appliquer ces lois concrètement, sans aucun état d’âme ; on interdit toute manifestation vestimentaire et communautariste, tout accommodement religieux. Non, on n’interdit pas les boucheries halal mais 1- on impose l’étourdissement préalable dans tous les abattoirs, 2- on étiquette la viande halal pour que le non-musulman sache ce qu’il achète, sans payer à son insu une dîme au jihad.

Interdire l’islam, c’est interdire toute interaction de l’islam avec la société, toute manifestation publique, toute revendication, toute exception, tout accommodement.

Riposte Laïque : Si vous interdisez l’islam, que faites-vous des musulmans ? Par exemple, en France, il y a, selon les spécialistes, entre 8 et 10 millions de musulmans, davantage même selon d’autres. Peut-on, selon vous, interdire l’islam, et garder des millions de musulmans ?

Paul Korlov : Même s’il paraît sévère, le livre se termine par un appel aux musulmans de France pour qu’ils agissent fort et ferme contre les radicaux, qu’ils prennent leur destin en mains au lieu de se défausser sur les autres de tous leurs malheurs et qu’ils cessent de se voir en victimes. C’est un appel à la prise de conscience, à la lucidité et à la responsabilité. Si l’islam est bien une religion, un musulman peut fort bien vivre sa foi dans son for intérieur sans gêner les Autres. Il n’a pas à l’imposer dans la société, dans l’entreprise, dans la rue.  Si c’est une idéologie politique de domination, et l’islam est cela aussi, il doit être combattu avec la plus grande fermeté.

L’incroyable dans l’islam c’est qu’il désigne nommément les Juifs et les Chrétiens comme ses ennemis mortels, ainsi que tous les non-croyants. Ca paraît ne choquer personne. Aucune autre « religion » n’appelle ainsi au mépris ou à la haine. L’islam est un permanent appel au mépris du non-musulman. Il est convaincu jusqu’à l’ivresse de sa supériorité absolue, d’où son absolu sans-gêne (burkini sur une plage à Nice, un mois après l’horrible boucherie du camion ! Mosquée de 12 étages à Ground Zero ! mais quelle violence dans l’insolence et la provocation !).

Je refuse totalement le relativisme ambiant qui met sur le même plan judaïsme, christianisme et l’islam. Il y a un problème avec l’islam, point, barre. Il est une régression intellectuelle de trente siècles. Les musulmans doivent se renseigner sur les origines de leur « religion » au vu des dernières avancées de la recherche historique. Si l’on veut relativiser, alors commençons par l’islam.

Idéalement, pour la paix sociale mais aussi pour l’économie, la démographie, l’éducation etc., il faudrait faire en sorte que 80 % des musulmans quittent la France, de gré ou de force, pour des pays musulmans. Ne resteraient ici que les super-loyaux, super-assimilés, et il y en a une foule.

Nous ne pouvons pas nous permettre d’accueillir plus de 5% de musulmans, or ils sont en réalité 20 à 25 %. S’ils veulent rester chez nous, ils devront tous signer une charte soulignant les incompatibilités de leur idéologie avec notre culture et les contraignant à respecter la nôtre.

Riposte Laïque : Faites-vous des conférences, autour de ce livre ? Comment peut-on se le procurer ?

Paul Korlov : Il m’est arrivé de faire non pas des conférences, un bien grand mot, mais des exposés, toujours fort appréciés, pour expliquer  à nos compatriotes l’islam tel que je l’ai compris. En attendant un éditeur, le livre Interdire l’islam ? peut se trouver sur Amazon, simplement taper Korlov et commander. Pour plusieurs exemplaires, il est plus avantageux de me contacter en indiquant votre adresse à paul.korlov@gmail.com et j’organiserai la livraison directe.

Je ne comprends pas qu’avec l’islam on prenne des gants comme on le fait sous prétexte que ce serait la religion des Arabes et des Noirs, des pauvres, des immigrés, des damnés de la Terre et que nous aurions quelque chose envers lui à nous faire pardonner. C’est absurde. Et c’est faux. Ce n’est pas nous, c’est l’islam qui a fait et continue de faire leur malheur depuis quatorze siècles. Il suffit d’ouvrir le coran, bon sang !

Je suis outré par la stupidité des « intelligences » françaises, journalistes, associatifs, politiques, qui tournent autour du pot sans jamais rentrer, l’esprit clair, dans le cœur du sujet. Les textes de l’islam sont publics, non ? Ils prouvent que c’est une idéologie théocratique, totalitaire, suprémaciste et prédatrice. L’Histoire montre, et même le présent, qu’elle n’a apporté au monde que du malheur. Ou alors qu’on nous apporte la preuve du contraire.

Propos recueillis par Pierre Cassen
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 272
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 614
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Ven 19 Mai - 16:10 (2017)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie" Répondre en citant

Hitler - Abu Ali en arabe - aime beaucoup la religion musulmane, virile, guerrière, conquérante et militaire par essence.
Et de nombreux fidèles lui rendent sa politesse dans l'histoire : jadis le grand mufti de Jérusalem, mais aussi les militants antisémites et antisionistes de toujours qui recyclent d'anciens nazis aux places les plus élevés des états-majors et des services secrets proche-orientaux après la guerre, qui protègent, dissimulent et entretiennent de nombreux criminels de guerre du IIIe Reich sur leurs territoires - Syrie, Égypte, Arabie Saoudite, Palestine.
Sans parler d'un nombre incroyable de conversion d'anciens dignitaires du Reich à la religion du Coran.

Michel Onfray

islam & nazisme
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:21 (2018)    Sujet du message: Islamophobie et "nazismophobie"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Discussions entre religions monothéistes -> Discussions islamo chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky