Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Marmhonie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Sunnisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 13:38 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

Sans Coran... Sans l'Islam


Faisons un rêve, le Coran n'existerait pas
Sans Coran, personne ne contesterait les sapins de Noël dans la rue, ni les crèches dans les mairies.
 
Sans Coran, nous ne subirions pas la présence de 2500 mosquées, à raison d’une nouvelle par semaine, payées tantôt par les émirats du Golfe, tantôt par les pays d’Afrique du Nord, et la plupart du temps avec nos impôts.
 
Sans Coran, autour de ces mosquées, nous n’assisterions pas à la mise en place d’un État dans l’État, où le petit État islamique ronge de plus en plus le grand État républicain et lui impose ses codes.
 
Sans Coran, nous n’assisterions pas à une recrudescence d’agressions homophobes, antisémites et sexuelles, encouragées par les textes sacrés du Coran et la vie de Mahomet.
 
Sans Coran, nous n’assisterions pas, dans certaines périphéries urbaines, à la mise en place d’une politique de Grand remplacement, de changement de peuple et de civilisation.
 
Sans l’islam, Saint-Denis serait toujours la ville des rois de France.
 
Sans l’islam, nos policiers ne subiraient pas une guerre quotidienne, visant à saper l’édifice de l’État français.
 
Sans Coran, nous n’aurions pas de halal dans l’armée française, ni des militaires musulmans qui refusent de se battre contre leurs frères.
 
Sans Coran, nous n’aurions pas, sur le territoire français, la mise à mort barbare d’animaux égorgés sans étourdissement (halal), qu’on laisse agoniser pendant un quart d’heure.
 
Sans l’islam, nous n’aurions pas l’impression, dans certains quartiers, d’avoir changé de continent.
 
Sans l’islam, le Qatar ne serait pas en train d’acheter des pans entiers de la France.
 
Sans l’islam, nous ne subirions pas sur les plateaux de télévision, les enfumeurs comme Tariq Ramadan, Malek Chebel, Dalil Boubakeur, Dounia Bouzar et bien d’autres,  qui roulent dans la farine les ignorants en leur faisant le coup de la RATP.
 
Sans l’islam, un Français d’origine pourrait aimer une née-musulmane sans être obligé par sa belle-famille de se convertir.
 
Sans l’islam, nos médecins et l’ensemble du personnel médical ne risqueraient pas de se faire agresser par des maris violents qui refusent qu’un homme ausculte leur épouse.
 
Sans l’islam, nous n’aurions jamais subi, dans un pays laïc, des prières musulmanes sur nos trottoirs ou dans les rues, afin de marquer la volonté d’occupation de l’espace public.
 
Sans Coran, les enfants juifs pourraient encore aller dans les écoles publiques en Seine Saint-Denis.
 
Sans l’islam, on pourrait enseigner la Shoah et parler de Charles Martel dans nos écoles.
 
Sans Coran, nous n’aurions pas d’appel au muezzin par haut parleur, comme à Nanterre.
 
Sans l’islam, nous n’aurions pas de revendications alimentaires dans nos cantines scolaires, dans les entreprises.
 
Sans Coran, nous n’aurions pas d’accompagnatrices marquant leur religion par un voile lors des sorties scolaires.
 
Sans l’islam, nos enfants ne seraient pas en danger, lorsqu’ils mangent halal sans que leurs parents le sachent, à cause du bacille e-coli, comme nous en alerte le docteur Alain de Peretti.
 
Sans l’islam, il y aurait davantage de places dans nos prisons.
 
Sans l’islam, les Français ne connaîtraient pas la souffrance de voir leur pays défiguré.
 
Sans l’islam, ils pourraient savourer les douceurs, les insouciances délicieuses et les frivolités légères qu’offre souvent la vie.
 
Sans l’islam, les chers souvenirs resteraient doucement mélancoliques et ne seraient pas devenus des regrets brûlants de nostalgie et de rancœur.
 
Sans l’islam, le passé ne serait pas si présent, sans l’islam, l’avenir ne serait pas si terrifiant…
 


Sans Coran, nous ne subirions pas dans la rue, les tenues guerrières des salutistes en djellaba ou en kamis.
 
Sans l’islam, il y aurait beaucoup moins de bénéficiaires de la CMU et de l’AME, considérée comme une nouvelle version des razzias du 21 ème siècle dans l’esprit de certains musulmans.
 
Sans l’islam, on pourrait consacrer davantage d’argent à nos malades et à nos retraités, sans oublier toutes les aides utiles qui font avancer une société.
 
Sans l’islam, nous ne subirions pas, un mois par an, le cirque du ramadan, avec le bruit, les violences et les entreprises désorganisées.
 
Sans l’islam, pendant le ramadan, il y aurait moins d’absentéisme à l’école et en entreprise.
 
Sans l’islam, nous n’aurions pas des abattoirs mobiles où les jeunes garçons prennent l’habitude de voir égorger des animaux de manière barbare.
 
Sans l’islam, nous n’aurions pas des clips agressifs, sexistes et racistes, de rappeurs haineux.
 
Sans l’islam, les sites internet ne seraient pas pollués par des messages haineux et menaçants, qui nous menacent de mort, disent qu’ils vont faire la loi dans notre pays, et que nous sommes foutus.
 
Sans l’islam, nous ne partagerions pas les angoisses de Michel Onfray, jugeant que dans moins de cinquante ans, notre pays sera intégralement sous domination musulmane.
 
Sans l’islam, il n’y aurait plus de péril fasciste en France, et nous pourrions jouir de tous les charmes d’un pays formidable.
 
Sans Coran, nos enfants ne seraient pas confrontés à un choix terrible devenir résistants ou dhimmis, avec forcément beaucoup de dégâts dans les deux cas.
 
La France ne redeviendra un pays formidable, que quand elle se sera débarrassée définitivement de l’islam.

Source :

_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 13:38 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 13:40 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

L'innocence des musulmans


Tout est authentique !
[youtube]https://m.youtube.com/watch?v=kOjCiREsNt4[/youtube]
https://m.youtube.com/watch?v=kOjCiREsNt4

Ce film en version mondiale « L’innocence des musulmans »
Le film « L’innocence des musulmans » a déjà fait couler beaucoup d’encre et de sang. L’encre sert à diluer le sang, et à cacher ceux qui le versent, dont les iréniques journalistes feignent de comprendre la colère et l’indignation. Le monde s’interroge sur les motivations du producteur/réalisateur, comme si c’était un mystère indéchiffrable. Pourtant, les choses sont bien simples, il suffit de regarder ce que le film montre. Ici, comme ailleurs, il faut regarder la lune, non pas le doigt.

Le contenu de ce film est très clair, encore faut-il en avoir la culture pour le déchiffrer.
Il s’agit, pour la plupart des scènes, d’épisodes de la vie de Mahomet, certes filmées et montées d’une manière extrêmement pauvre, pour ne pas dire ridicule, mais néanmoins fidèles à la vie de Mahomet, telle que la conçoivent les salafistes outrés qui manifestent contre le film, quand ils n’assassinent pas. Sans préjuger de l’ensemble des deux heures que durerait, selon certaines sources, le « biopic » intégral de Mahomet, ce que montre la bande annonce ne prend que très peu de libertés avec la vérité canonique de la vie de Mahomet. Voici le décryptage exact des différentes scènes.

Mahomet, un bâtard indigne
2’ L’adoption de Mahomet par son grand-père Abd al Muttalib. Selon la tradition, il n’est certes pas né d’un père inconnu, cependant, son père, Abdallah meurt avant sa naissance. (1) Le réalisateur prétend que cela est suspect, et fait de lui un enfant illégitime. Il est certain que dans l’Arabie de ce temps, ce statut était le plus indigne possible.

Mahomet aimait plus l'argent que les femmes
3’ La soumission à Khadija, sa première femme. Cela est attesté, elle était riche et plus âgée que lui. Elle ne lui permit pas d’avoir d’autres épouses de son vivant.(2)

La femme dans l’islam, une déesse opprimée
4’ « Est-ce que tu le vois ? » Cela peut paraître obscur, et le jeu de jambes de Khadija, gratuitement obscène. Cependant, ce dont il s’agit, c’est de la confirmation de la « visitation » de Mahomet par l’ange Gabriel.

Le film reprend littéralement la description canonique : « L’ange Gibrîl visita l’Envoyé de Dieu, comme d’habitude. Et Muhammad cria aussitôt : – Khadija, voici Gibrîl. – Cousin, dit-elle, assieds-toi sur ma cuisse gauche. Il se leva et s’assit sur sa cuisse. – Cousin le vois-tu encore ? – Oui, je le vois. – Mets-toi alors sur ma cuisse droite. Muhammad se mit à nouveau sur la cuisse de Khadija. – Cousin le vois-tu encore ? – Oui, je le vois. – Viens te mettre dans mon giron. Muhammad se blottit dans le giron de Khadija. – Le vois-tu ? – Oui, je le vois. Khadija laissa enfin tomber son voile de tête, se débarrassa de sa robe et mit la tête de Muhammad, toujours dans son giron, sous sa chemise de corps. – Le vois-tu encore ? demanda-t-elle.  – Non, je ne le vois plus. – Cousin, sois heureux et tiens bon. Ton ami est un ange du ciel et non point un démon. » (3)
Ce passage est d’ailleurs capital pour la comprendre la signification du voilement de la femme en islam.

Le Maître rabbin de Mahomet l'élève
4’50’’ Mahomet vise avec Khadija son cousin Waraqa, qui aurait été authentiquement un moine chrétien, ou nazaréen. Le film l’habille en pope copte. Ce Waraqa, très estimé par la tradition musulmane, aurait été le professeur de religion de Mahomet. Cela n’est certes pas ce que pensent les musulmans. Cependant, lorsque Waraqa meurt, Mahomet déclare « L’inspiration a disparu », comme on le voit à 5’27’’.(4) Le film suggère, à la suite de certains travaux, comme par exemple « Le prêtre et le prophète » de Joseph Azzi (5), que c’était Waraqa qui était la véritable source d’inspiration de Mahomet. La conversion de l’âne à l’islam est une licence du réalisateur, cependant les hadiths contiennent tellement d’inepties, que celle-ci est aussi plausible qu’une autre.
Du reste, l’âne est l’animal des prophètes par excellence : Jésus entre à Jérusalem sur le dos d’un âne, et Mahomet part à la guerre sur une mule.

Les tentatives de suicide de Mahomet
5’45’’ Mahomet a eu la tentation de se suicider plusieurs fois, après l’arrêt de la « révélation », c’est attesté. (6)

L'invention du Djihad
6’ La déclaration du Djihad (meurtre, pillage, viol, vente comme esclaves). Cela est authentique, il s’agit peut-être en l’occurrence de l’extermination des Banu Quraydha, tribu juive de Médine. (7)

Mahomet fait parler Allah après ses pervertions
6’45’’ Autorisation spéciale pour le chef de posséder toute femme, même mariée, qui se donnerait à lui. Cela est parfaitement attesté, dans une source canonique, parfaitement officielle : « Aïcha a dit : Je jalousais les femmes qui s’offrent elles-mêmes à l’envoyé d’Allah et disais : -« Comment une femme ose-t-elle faire don d’elle-même ainsi ? » Alors Allah révéla ce verset : ‘ Tu fais attendre qui tu veux d’entre elles et tu héberges chez toi qui tu veux. Puis il ne t’est fait aucun grief si tu invites chez toi l’une de celles que tu avais écartées… (Coran 33/51), et je (Aïcha) dis (à l’envoyé d’Allah): « Il me semble que ton Seigneur se hâte de satisfaire tes désirs ». » [(Muslim, Sahih, 8/3453) (8)
Le personnage femme à l’écharpe rouge est donc peut-être Aïcha, qui souvent se montrait critique ou ironique envers Mahomet.

On remarquera que les « révélations » de Mahomet sont bien opportunes, ce qu’elle ne manque pas de souligner aussi.

Le "Verset de l'épée" Coran 9-29
7’41’’ Débat théologique avec un rabbin. Le choix donné entre la conversion ou la soumission politique (dhimmitude). Mahomet se justifie en prenant un exemple dans sur l’Ancien testament (Torah) : la destruction de Jéricho, pour justifier la destruction et le massacre des juifs eux-mêmes (des Banu Quraydha par exemple). Le massacre est attesté : c’est le fameux verset de l’épée : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. » (Coran 9/29)

Mahomet le pédophile
9’ Discussion entre les parents d’Aicha, Abu Bakr et sa femme, au sujet du mariage de celle-ci, à l’âge de six ans, avec Mahomet. L’information est authentique, incontestable, puisque rapportée par Boukhari (7/62/67). (9) Il ne consomme le mariage « que » lorsqu’elle a neuf ans.

Mahomet bisexuel
9’ 20’’ Mahomet homosexuel ? Cela n’est absolument pas attesté par la tradition (sunna) qui punit la sodomie de mort. Cependant, au paradis, les élus d’Allah se voient récompensés pour leur zèle religieux, non seulement par les soixante-douze vierges (houris), mais aussi par les services de beaux éphèbes. « Et parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées. » (Coran 52.24)
Les descriptions de Mahomet lui-même, son engouement pour les parfums par exemple, sont ambigues.

Mahomet incestueux et pervers
9’50’’ Mahomet séduit Zeynab, la femme de son fils adoptif Zayd. Cela est dûment attesté.

Pour qu’il ne soit pas accusé d’inceste, il décidera que l’adoption n’est pas islamique.  « Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident. Quand tu disais à celui qu’Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l’avais comblé : « Garde pour toi ton épouse et crains Allah », et tu cachais en ton âme ce qu’Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c’est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu’il n’y ait aucun empêchement pour les croyants d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d’Allah doit être exécuté. » (Coran, 33.36-37.)

L’écartèlement d’une vielle dame innocente
11’ L’écartèlement d’une vielle dame. Cela se réfère peut-être à la mort d’Umm Qirfa, un vieille cheffe de tribu, que les séides de Mahomet capturent au cours d’une razzia, menée par Zayd. Celui-ci, blessé au cours de l’attaque, se venge cruellement. « Umm Qirfa bint Rabia ibn Badr » fut faite prisonnière. C’était une vieille femme, épouse de Malik. Sa fille et Abdullah ibn Masada furent également capturés. Zayd ordona qu’elle soit mise à mort avec cruauté, en mettant une corde à chacune de ses jambes, reliées à deux chameaux, qui l’ont écartelée jusqu’à la déchirer. Ensuite, ils amenèrent la fille d’Umm Qirfa et le fils de Masada devant l’apôtre. La fille d’Umm Qirfa fut donnée à Salam ibn Amir ibn Akwa, qui la prit… » (10)

Le pillage de l’oasis de Khaybar, son massacre
11’40’’ Le pillage de l’oasis de Khaybar, la torture et la mise à mort de son chef juif Kinana, et les « épousailles forcées » de Mahomet avec Saffiya, sa veuve. Cela est parfaitement attesté. (11)  Saffiya, butin de guerre, est une des « mères des croyants ». La seule invention, c’est le discours que le réalisateur place dans la bouche de Kinana torturé. Ce qui est erroné, c’est de faire représenter Kinana la moustache rasée, car cela est la marque distinctive des musulmans. De même, selon la sunna, il est d’abord torturé, et c’est seulement quand il ne peut plus parler, qu’il est tué. Les pieux musulmans voulaient savoir où il avait caché son or !

Vie privée sexuelle de Mahomet
12’50’’ Les disputes conjugales, les jalousies d’Aïcha. Cela est parfaitement comique et attesté. (12) Il s’agit d’un épisode précis : Mahomet a eu commerce avec Marya dans la chambre de Hafça, qui était allée rendre visite à ses parents ; elle revient chez elle et surprend les amoureux. Mahomet promet d’être abstinent et demande à Hafsa de garder le secret ; mais elle s’empresse de tout raconter à Aïcha; l’incident est bientôt connu des autres femmes qui manifestent leur mécontentement.
Il faut la force d’une révélation coranique, assortie de la menace de l’enfer si elle continuent de se rebeller contre lui, pour calmer ses femmes en colère : c’est la sourate 66, « L’interdiction ».(13)

Un résumé de l'Islam
13’35’’ La phrase finale « Tous les non musulmans sont des infidèles. Leurs terres, leurs femmes et leurs enfants sont notre butin. » Cela se veut un résumé de l’islam. Comme telle, ce n’est pas une citation du Coran, mais on y trouve bien la sourate 6, « le butin », dont cette phrase résume l’argument.

Une production historique
Ce film est caricatural, mais à voir les réactions de ceux qui s’en sentent offensés, il semble beaucoup plus près de la vérité historique que ne l’aurait été une production de meilleure qualité. Il ne prend que des libertés assez limitées avec l’histoire canonique de Mahomet.
Il n’y a pas de calomnie patente, à part le soupçon sur son illégitimité et sur son homosexualité.

Le reste, qui est beaucoup plus grave, est parfaitement vrai.
Qu’il s’intitule "L’innocence des musulmans" est tragiquement ironique, quand on voit l’empressement mondial à excuser les malades qui s’en revendiquent pour assassiner des innocents.
Les conséquences de ce film, aussi mauvais serait-il, prouvent sa thèse.

L’introduction au film, aussi stupide qu’elle semble, est pourtant vraie. L’inconnue, le « x « qui transforme les hommes en tueurs fous, c’est la vie de Mahomet,  prise comme modèle par les musulmans. Certes, la grande majorité ne connaît pas le quart de la moitié du commencement de la vie du prophète, mais ceux-là, précisément, qui manifestent le plus bruyamment contre ce film : les salafistes, s’en repaissent quotidiennement.

Les « salaf », les pieux ancêtres que les barbus en kamis veulent émuler, ce sont ces rustres qui entourent Mahomet, et qui ne méritaient pas un meilleur traitement cinématographique. C’est la vie de Mahomet qui est un navet, une série Z consternante. L’incroyable, auquel pourtant nous devons croire, c’est qu’elle est portée aux nues par une partie croissante de l’humanité.

Le mystère de l’islam, c’est le mystère de l’admiration fanatique pour cet individu.
Mais c’est un mystère psychiatrique, non pas religieux. (14)
______________________________________________________________
Notes
(1)    Ibn Hicham, La biographie du prophète Mahomet, Ed. Fayard, 2004, p.49.

(2)    Idem, p.60.

(3)    Idem, p.82-83.

(4)    http://www.searchtruth.com/book_display.php?book=1&translator=1&sta…

(5)    Ed. Maisonneuve et Larose, Paris, 2001

(6)    « Az Zuhri dit: -Il y eut pendant un certain temps un trou dans la révélation du messager d’Allah et il était très triste. Il partait de bonne heure pour les sommets de la montagne afin de se précipiter en bas. Mais à chaque fois qu’il parvenait au sommet d’une montagne Gabriel lui apparaissait et disait: – Tu es le prophète d’Allah. Alors son inquiétude cessait … » (Az Zuhri, Fragment I, cité par Watt, Mahomet, 1958.) « Après la première révélation qui est venue au prophète, la venue de révélations fut interrompue pendant quelques jours. Comme il ne voyait plus Gabriel, il était très déprimé ; il se rendit à Thabir et encore à Hira avec l’intention de se jeter dans le vide. Mais dès que l’Apôtre d’Allah eut décidé de faire cela depuis le sommet d’une montagne, il entendit un son venant du ciel. L’Apôtre d’Allah s’arrêta un instant à cause du bruit terrible, il leva la tête et… c’était Gabriel assis sur une chaise entre le ciel et la terre. » (ibn Sa’d, Tabaqat, I, 226-7).

(7)    Ibn Hicham, op. cit., p.276. Les mots dits par Mahomet sont identiques.

(8)    http://hadithcollection.com/sahihbukhari/136-Sahih Muslim Book 08. Marriage…

(9)    http://hadithcollection.com/sahihbukhari/95-Sahih Bukhari Book 62. Wedlock,…

(10)The Life of Muhammad by Ibn Ishaq, trad. Guillaume, Oxford University Press, Karachi, Pakistan, 2006, p.664-665.

(11)Voir Ibn Hicham, op. cit., p.315-317.

(12)Voir par exemple Sahih Muslim, livre 9, du divorce. Hadiths 3598 et suivants. http://hadithcollection.com/sahihmuslim/137-Sahih Muslim Book 09. Divorce/1…

(13)Voir Mahomet, M. Gaudefroy-Demonbynes, Paris: Albin Michel, 1957, p.230-2, en ligne gratuitement ici. http://classiques.uqac.ca/classiques/gaudefroy_demombynes_maurice/mahomet/m…

(14) Rappelons un vieil article mais toujours d’actualité: Syndrome de Stockholm : l’islam, gigantesque prise d’otages ?

_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 14:44 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

Jésus avait effectivement annoncé l’islam !


En désignant le premier qui le trahirait pour le faire périr


Jésus a annoncé aussi la venue de l’islam dans la parabole de l’ivraie
Jésus a annoncé la venue de l’islam dans la parabole de l’ivraie (Mt 13.24-30, 36-43), par laquelle Il Se présente Lui-même comme le Fils de l’homme entrevu par le prophète Daniel (Dn 7.13), envoyé non pas seulement à Israël comme veut le faire croire l’islam (Coran 43.59), mais au monde entier, pour y semer l’Évangile, principe de salut éternel reçu dans le baptême (Jn 3.5 ; Mc 16.16).


Le diable suivait Jésus-Christ pour venger son honneur

Jésus annonce que vient ensuite le Diable, comme l’islam vient après l’Église, pour semer dans le monde l’ivraie, cette plante encore appelée zizanie, qui ressemble au blé, comme le Coran se fait passer pour le véritable Évangile, mais plante vénéneuse, comme le Coran enseigne la haine (Coran 2.191,193 ; 3.10,82,151 ; 4.48,56,76,89,91 ; 5.33 ; 8.12,39,60,65 ; 9.5,9,17,28-30,34,36,73,111,123 ; 21.98 ; 22.55 ; 25.21,77 ; 33.26,60-62,64 ; 40.62 ; 47.4 ; 48.13 ; 59.4 ; 61.4,10-12 ; 66.9)


Et au contraire d’Allah commandant à tout musulman d’anticiper le Jugement dernier (Coran 9.44,124) en se substituant au divin Juge et à l’exécuteur de ses châtiments (véritable associationnisme !), Jésus demande de souffrir la présence des fils du Diable parmi nous…

Pourquoi ?
Parce que le Christ, comme le Créateur, aime la vie, et est miséricordieux, mais encore parce que personne ne nait fils de Dieu ou fils du Diable, mais devient l’un ou l’autre, selon qu’il choisit, tout au long de sa vie, de croire au Christ ou non (Mc 16.16 ; Jn 3.5, 6.29 ; Ap 14.13 ; Coran 3.55).

La Miséricorde et la Justice de Dieu sont ainsi pareillement glorifiées par la patience qui laisse aux pécheurs le temps de se repentir, et par la constance des justes dans l’exercice de leurs vertus, qui accroît leurs mérites et leur degrés de gloire éternelle (Mt 25.14-30 ; Lc 12.48 ; 21.36 ; 2 P 1.6 ; Ap 2.2,10,16,22,26 ; 3.3,10,11 ; 14.12 ; 20.12-15).

Jésus a annoncé aussi la venue des ennemie des chrétiens
Jésus annonce donc ici la venue d’une nouvelle génération d’hommes, ennemie des chrétiens (Coran 9.28-30) et vouée à l’Enfer (Mt 13.42 ; Mc 16.16 ; 2 Th 2.12).

En témoigne encore dans le Coran lui-même ce qui a échappé à l’abrogation d’Allah, c’est à dire à la réécriture des textes judéo-nazaréens par les califes : Coran 3.55.


Et en effet, alors que le Christ est venu rassembler l’humanité dans l’unité de la vérité, qu’Il est Lui-même (Jn 11.52, 14.6 ; Ac 9.5 ; Coran 6.73 ; 16.40), en détruisant, au prix de Son sacrifice, le mur de la haine entre juifs et non-juifs (Jn 15.12 ; Ep 2.13-16 ; He 1.1-12.29), l’islam vient relever ce mur en divisant à nouveau l’humanité entre musulmans et non-musulmans (Ap 20.7-12 ; Coran 60.4) !

En Jean 16.2 Jésus prophétise encore la venue de l’islam
En Jean 16.2 Jésus prophétise encore la venue de l’islam : "Vient un temps, dit-Il, où ceux qui vous tueront croiront rendre un culte à Dieu."
Or, de qui d’autre que de l’islam peut-on dire cela ?
http://img.xooimage.com/files110/8/a/c/allah-o-akbar-rose-5155d24.gif

Qui d’autre qu’ "Allah aime ceux qui vont jusqu’à tuer pour lui" (Coran 61.4) ? Ses adorateurs ne croient-ils pas lui plaire en lui offrant toutes sortes d’exactions, et célébrer son culte par l’humiliation et le meurtre des non-musulmans aux cris de "Allah o’akbar !" (Coran 2.191 ; 4.11,22,37,74,89,101 ; 5.33,38 ; 8.12-17,39 ; 9.5,29,30,39,111,124 ; 33.26 ; 47.4-7 ; 60.4 ; 66.9…) ?


À qui d’autre qu’au Démon s'offre le contenu des meurtres de masse ?
A qui d’autre qu’au Démon offre-t-on pareils sacrifices ?
Seuls les aveugles volontaires et autres idiots utiles, avec tous les damnés, peuvent nier que l’islam vient du Démon et conduit en Enfer (Ga 1.9) !


Après le Christ devait venir l'antéchrist
Qui peut en effet oser parler après la Vérité (Jn 14.6, Coran 6.73 ; 16.40), sinon le Menteur ? Qui peut venir après le Christ, sinon l’Antichrist (Mt 24.4,11,24 ; 2 Co 11.4 ; Ga 1.9 ; 1 Jn 2.22-27 ; 4.2-3 ; 2 Jn 7-11 ; Jude 18-19) ?

Qui peut venir après Jésus, sinon Mahomet, revêtu de l’autorité de Jésus (Coran 7.157 ; 61.6), comme Jésus l’avait annoncé : "Il en viendra beaucoup se réclamant de Mon autorité pour dire : "C’est Moi !", et ils abuseront bien des gens." (Mc 13.6)…


Saint Paul avait prédit aussi la venue de l’islam
"L’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains renieront la Foi" [ce que fait l’islam pour qui la Foi chrétienne est la pire des abominations (Coran 9.28-30)] pour s’attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines diaboliques devoir du jihad (Coran 4.74 ; 8.74 ; 9.24,124 ; 66.9…) et celui de tuer les apostats (Coran 4.89 ; 8.12-17), on a le choix.], séduits par des menteurs hypocrites marqués au fer rouge dans leur conscience [Quelle malédiction en effet que d’être un suppôt de l’islam !] :


ces gens-là interdisent le mariage [C’est à dire le vrai mariage, celui qu’invalide l’absence de liberté de choix de l’épouse (Coran 4.25), la polygamie (Coran 4.3), le mariage des fillettes (Coran 65.4), l’inégalité juridique de l’homme et de la femme (Coran 2.228,282 ; 4.11,34), la répudiation (Coran 2.230 ; 65.1-4), le devoir de battre sa femme (Coran 4.34), etc. etc.] et l’usage d’aliments que Dieu a créés pour être pris avec action de grâces par les croyants et ceux qui ont la connaissance de la Vérité [ce qui désigne bien évidemment la nourriture halal]. & (1 Tm 4.1-4 ; 2 Tm 4.3).

Saint Jean avait aussi prédit la venue de l’islam
De même, saint Jean écrit : "Quiconque ne demeure pas dans la doctrine du Christ, ne possède pas Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine possède le Père et le Fils." (2 Jn 7-9).


Or, l’islam se fait précisément gloire de rejeter la révélation du Père et du Fils, qui est l’Esprit-Saint… ce qui est la marque même de l’Antichrist (1 Jn 2.22-23 ; 4.2-3).


L'Islam avait bien été annoncé avant sa terrible venue
Bref, tous ces textes ayant été écrits bien avant la venue de l’islam, ne peuvent être soupçonnés d’avoir été falsifiés pour dénigrer l’islam.


Il est donc impossible de ne pas reconnaître en eux une divine mise en garde de l’islam (1 Jn 2.18-26).

_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 22:22 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

Précisons le voile dans le Coran



Je cite la sourate 33, verset 59: "يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ قُلْ لِأزْوَاجِكَ وَبَنَاتِكَ وَنِسَاءِ الْمُؤْمِنِينَ يُدْنِينَ عَلَيْهِنَّ مِنْ جَلاَبِيبِهِنَّ  ۚ  ذَلِكَ أَدْنَى أَنْ يُعْرَفْنَ فَلاَ يُؤْذَيْنَ  ۗ  وَكَانَ اللَّهُ غَفُورا ً رَحِيما", traduction "Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est pardonneur et miséricordieux."

Je cite la sourate 24, verset 31: "وَقُلْ لِلْمُؤْمِنَاتِ يَغْضُضْنَ مِنْ أَبْصَارِهِنَّ وَيَحْفَظْنَ فُرُوجَهُنَّ وَلاَ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاَّ مَا ظَهَرَ مِنْهَا  ۖ  وَلْيَضْرِبْنَ بِخُمُرِهِنَّ عَلَى جُيُوبِهِنَّ  ۖ  وَلاَ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاَّ لِبُعُولَتِهِنَّ أَوْ آبَائِهِنَّ أَوْ آبَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ أَبْنَائِهِنَّ أَوْ أَبْنَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي أَخَوَاتِهِنَّ أَوْ نِسَائِهِنَّ أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُهُنَّ أَوِ التَّابِعِينَ غَيْرِ أُوْلِي الإِرْبَةِ مِنَ الرِّجَالِ أَوِ الطِّفْلِ الَّذِينَ لَمْ يَظْهَرُوا عَلَى عَوْرَاتِ النِسَاء  ۖ  وَلاَ يَضْرِبْنَ بِأَرْجُلِهِنَّ لِيُعْلَمَ مَا يُخْفِينَ مِنْ زِينَتِهِنَّ  ۚ  وَتُوبُوا إِلَى اللَّهِ جَمِيعاً أَيُّهَا الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ", traduction"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ٍcroyants, afin que vous récoltiez le succès."

Je cite la sourate 33, verset 53: "يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لاَ تَدْخُلُوا بُيُوتَ النَّبِيِّ إِلاَّ أَنْ يُؤْذَنَ لَكُمْ إِلَى طَعَامٍ غَيْرَ نَاظِرِينَ إِنَاه ُُ وَلَكِنْ إِذَا دُعِيتُمْ فَادْخُلُوا فَإِذَا طَعِمْتُمْ فَانْتَشِرُوا وَلاَ مُسْتَأْنِسِينَ لِحَدِيث ٍ  ۚ  إِنَّ ذَلِكُمْ كَانَ يُؤْذِي النَّبِيَّ فَيَسْتَحْيِ مِنْكُمْ  ۖ  وَاللَّهُ لاَ يَسْتَحْيِ مِنَ الْحَقِّ  ۚ  وَإِذَا سَأَلْتُمُوهُنَّ مَتَاعا ً فَاسْأَلُوهُنَّ مِنْ وَرَاءِ حِجَاب ٍ  ۚ  ذَلِكُمْ أَطْهَرُ لِقُلُوبِكُمْ وَقُلُوبِهِنَّ  ۚ  وَمَا كَانَ لَكُمْ أَنْ تُؤْذُوا رَسُولَ اللَّهِ وَلاَ أَنْ تَنْكِحُوا أَزْوَاجَه ُُ مِنْ بَعْدِهِ~ِ أَبَدا ً  ۚ  إِنَّ ذَلِكُمْ كَانَ عِنْدَ اللَّهِ عَظِيما", traduction "Ô vous qui croyez! N'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous, alors qu'Allah ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un voile (ou rideau): c'est plus pur pour vos sœurs et leurs cœurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d'Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d'Allah, un énorme pêché." Phonétique du passage sur le voile: "Wa Idha Sa'altumūhunna Mata aan Fas'aluhunna Min Warai Hijabin". Cette sourate est humaine, car il y a 1380 ans que Mahomet est mort et ce verset ne s'applique qu'à ses femmes, quoiqu'on puisse prendre exemple sur lui, et revenir 1380 ans en arrière...
Même une journaliste française faisant son métier dans une dictature islamique tel que l'Iran, risque la flagellation, la prison ou la mort, Cliquer

Et comme on peut en demandez plus sur la condition de la femme, en attendant qu'une femme libre réponde, je vous cite le début de la sourate 33, verset 33: "وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلاَ تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الأُولَى  ۖ ", traduction "Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam."

Il y a encore ce hadith fiable de Mahomet par exemple: "Il y aura dans ma communauté des femmes habillées, mais nues sur leur tête, ce sont comme des bosses de chameaux: maudissez-les car elles sont maudites."

Au contraire, Jésus-Christ, dans l'évangile selon Jean, chapitre VIII, versets 5 à 11, est tout Amour et tout Pardon devant la haine des hommes méchants: "Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, qu'en dis-tu ? Ils parlaient ainsi pour le mettre à l'épreuve, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus s'était baissé et, du doigt, il traçait des traits sur le sol. Comme on persistait à l'interroger, il se redressa et leur dit :
- Celui d'entre vous qui est sans péché, qu'il soit le premier à lui jeter la pierre.
Et il se baissa de nouveau pour tracer des traits sur le sol. Quant à eux, sur cette réponse, ils s'en allaient l'un après l'autre, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme en face de lui. Il se redressa et lui demanda :
- Femme, où sont-il donc ? Alors, personne ne t'a condamnée ?
Elle répondit :
- Personne, Seigneur.
Et Jésus lui dit :
- Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus."


Normal.


Revenir en haut
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 22:34 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

Mahomet, avant tout un grand malade épyleptique


Ce "mal sacré" était visiblement bien connu de son vivant, et qui a peut-être plus d'importance, j'avoue que je n'y prêtais aucune attention.

La seconde nourrice de محمد, Muhammad, Muhammed, Mohammed ou Mahomet, s'appelait حليمة, Halima, ce qui fera plaisir aux freudiens car la signification de Halima est exactement "Clémence" en français. Vous avez dit bizarre? Dans le Coran, ce terme حليمة, Halima, clémence, revient en permanence. Savez-vous encore que ce prénom rare arabe explose littéralement avec Mahomet? Comme c'est bizarre... Halima témoigne dans les hadiths longuement que cet enfant avait le "mal sacré". Rappelez-vous lors de sa première crise mystique dans la grotte, cette retraite qui inquiétait son entourage (pour quelle raison? Intéressant une fois encore!) et son retour dans un état maladif qui conduit en urgence son épouse à le conduire chez son oncle. C'est lui qui interprète tout, Jibril, Allah, etc.

Vous allez me dire que c'est impossible, Allah est le nom révélé à Mahomet! Non, son père s'appelait Abd Allah ibn Abd al Muttalib ! Abdallah, "le serviteur d'Allah" en arabe, Allah est le Dieu (celui de Moïse, l'Eternel) en arabe... Mahomet ne connait pas le nom de ce Dieu. Il ne sait pas que c'est "Je suis ce que Je suis", il ignore le tétragramme imprononçable, YHWH. Jésus Christ le connait parfaitement, il faut traduire dans l'évangile selon Jean (XVIII-37) quand Pilate lui demande s'il est roi, non pas "c'est toi qui le dit", mais "c'est toi qui dit que moi "Je suis""! Et ces affirmations claire qu'Il est YHWH sont importantes. Chez Mahomet, c'est le désert absolu. 1300 ans après, allez essayer d'expliquer à un musulman que nous, catholiques, chrétiens, ne croyons qu'en Un Seul Dieu, Credo in unum Deum, ils ne le comprennent pas. Demandez-leurs le nom d'Allah! Ils l'ignorent! Ils lui donnent 99 surnoms, mais YHWH, ils ignorent! C'est énorme! Exode III-6: "Je Suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob." Mahomet ignore ce passage, se mélange complétement, et cette confusion est clinique chez lui. Il confond Adam et Eve avec... Abel et Caïn. Cela vous parait énorme, et c'est énorme.

Mahomet erre entre une hérésie nestorienne, un judaïsme ébionite et d'anciennes légendes perses. Si vous lisez la versets abrogés, c'est encore plus évident!


On devrait chercher plus dans son état d'épileptique, son second mal étant un piège d'empoisonnement dans lequel il est tombe en plein dedans, non sans un doute, puisqu'au lieu d'être terrassé comme ses compagnons, il survivra de plus en plus malade et phobique. Il raconte du reste n'importe quoi sur son mal. Dans les hadiths, il est persuadé que ce mouton empoisonné lui a "tranché la veine jugulaire"... Comme "Médecine prophétique", on fait mieux. D'où son obsession de devenir hémiplégique.


Ce livre est encore un fondamental pour comprendre nos voisins musulmans. Puisque eux refusent de nous comprendre, et ne s'en remettent qu'au Coran les yeux fermés, soumis, faisons-le à leur place. Ils n'auront plus aucun choix de discussion sans être pris en défaut, et je crois que c'est, face aux hérésies, d'une manière générale, la bonne méthode qu'avait indiqué Saint Dominique.

L'épilepsie de Mahomet était une affection neurologique très bien décrite par chance pour nous. Elle se caractérisait par une hyperactivité cérébrale paroxystique avec convulsions sans perte de conscience,avec des hallucinations complexes inaugurales, donc visuelles, auditives (le bruit de chaines) et somesthésiques. Sudation forte, visage écarlate durant la crise puis un retour avec le teint gris. Que nous dit son oncle? Que si jamais cela se sait qu'il entre en plus en crise mystique, il sera chassé de la Mecque, ou même lapidé! Et qu'il ne le faut pas... Autrement dit, on retrouve l'interprétation divine avec des noms bibliques alors même que Mahomet n'en sait rien. Toute sa vie, il ne saura rien de l'évolution de son mal et suit ce qu'on lui enseigne qui chez les nestoriens, qui chez les juifs, ce qu'il en comprend et assume personnellement en tant que voyant. Mais ce n'est pas scientifique!

Il y a confusion dans les hadiths fiables sur les paroles exactes de Mahomet. Parfois il est ecrit qu'il confie que le mouton empoisonné lui a coupé la veine jugulaire, parfois que c'est l'aorte.

Quelle est la part de sa psychose après l'empoisonnement partiel dans ses révélations et dans le Coran? Quelle est la part de ses crises d'épilepsie dans sa proclamation incohérente du Coran?

Si vous avez la passion de l'étude des Ecritures, lisez son voyage nocturne dans le Coran. C'est une grande thématique d'un épileptique. C'est سُورَة الإسرَاء, la sourate 17, Al Isra.

Sur sa première crise mystique dans la grotte, revenant très mal, est-ce une crise mystique vraiment ou bien ce qu'on appelle l'état de mal épileptique qui met en grand danger ses fonctions vitales? Son pronostic vital est bien engagé selon son épouse qui alerte son oncle immédiatement. Mahomet dans le Coran, sourate 96, a:
* l'insuffisance respiratoire: اقْرَأْ, Iqra, deux fois avec menace. Jibril l'écrase et l'étouffe jusqu'à ce qu'il lise, lui l'illettré.
* des troubles circulatoires, il a le visage en sueur, rouge, il tremble de froid. Lui surnommé "le revêtu d'un manteau", sourate 74, verset 1: "يَاأَيُّهَا الْمُدَّثِّرُ", traduction [i]"Ô toi le revêtu d'un manteau."


Mahomet se sait fragile, son état épileptique le conduit au petit mal, c'est à dire cet état confusionnel prolongé associé à des manifestations du visage très évocatrices. Cet état d'épilepsie partielle a pour risque connu dans l'Antiquité l'accident vasculaire cérébral, la fameuse hémiplégie qui l'obsédera sa vie, et devient une psychose après son empoisonnement.

Voici quelques pistes sérieuses de réflexions.


Revenir en haut
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Mer 29 Mar - 19:51 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

L'intolérance en Islam est son terroir


L’islam a plusieurs points communs avec les totalitarismes du vingtième siècle et en particulier le totalitarisme nazi, mais son statut de religion lui accorde des avantages stratégiques et tactiques auxquels les autres totalitarismes ne pouvaient prétendre.

Le nazisme est identifié aux camps de la mort et à la Shoah, le communisme aux goulags, mais l’islam, malgré la tyrannie qu’il impose et les horreurs perpétrées par ses adeptes est toujours considéré comme un monothéisme honorable.



Il a été possible de criminaliser le nazisme et de discréditer le communisme, mais l’islam est régulièrement exonéré de ses crimes. On peut en conclure qu’il est, de par son statut de religion, dispensé de toute reddition de comptes. La Chrétienté n’a pas ce privilège.

Les démocraties occidentales, dans un effort d’ouverture et d’apaisement, ont délibérément établi une distinction artificielle entre l’islam et l’idéologie qui motive les terroristes musulmans, comme s’il s’agissait d’entités étrangères l’une à l’autre. Elles ont par ailleurs mis en place des « politiques d’intégration » qui ont permis aux semences de la tyrannie islamique de prendre racine et de s’étendre »

Source : "L’islam implosera-t-il ?" par Hélios d’Alexandrie


Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 246
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 588
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Jeu 30 Mar - 12:48 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

:clap
 

Je l'ai toujours dit islam=islamisme
Il n y a pas un islam modéré et un islam radical, il y a l'islam tout court qui est basé sur le coran
qui contient les ordres d'Allah


 

_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
PhilippeT
Inscrit

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2017
Messages: 8
Religion: Athée
Localisation: Amsterdam
Sexe: Masculin
Point(s): 11
Moyenne de points: 1,38

MessagePosté le: Sam 6 Mai - 19:16 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

Marhmonie est un très bon théologien qui grâce à une mise en scène très soignée de ses messages et des textes réfléchis et bien écrit permet de servir des sujets passionnants. Je ne trouve plus rien sur lui, je constate qu'il a migré dans ce nouveau forum des religions. 

Revenir en haut
Oggy13
Inscrit

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2017
Messages: 3
Religion: chrétien
Localisation: Nuremberg
Sexe: Masculin
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun 8 Mai - 11:17 (2017)    Sujet du message: Marmhonie Répondre en citant

Te serre la pince Marhmonie


Tes textes font peurs à tes opposants. Tu n'as pas besoin de te justifier, y a du monde derrière toi.


Ca t'ai trop arrivé des emmerdes avec des racailles?   ( Ou tu les attire? )
Et comment fait-tu pour leur faire peur? J'adore ton style percutant, te souhaite de les couler avec ton forum.....
T'es une bombe pour piquer les yeux du méchant  
Je voudrai bien t'en acheter une...
Bravo toi t'as des gosses ( des couilles )




Reste plus qu'à venir chez toi


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:09 (2017)    Sujet du message: Marmhonie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Islam -> Sunnisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky