Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Canada

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Parlons de tout -> Politique/Actualité/Monde/Evénement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 275
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 617
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 14:09 (2017)    Sujet du message: Canada Répondre en citant

Attentat terroriste à la grande mosquée de Québec : les deux suspects étudaient à l'Université de Laval
AFP Publié le lundi 30 janvier 2017 à 06h23 - Mis à jour le lundi 30 janvier 2017 à 13h42

International

"Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge", a déclaré M. Trudeau dans un communiqué. Le chef du gouvernement canadien a exprimé ses "sincères condoléances à la famille et aux amis des personnes décédées" et a souhaité "un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés".
Deux hommes ont tiré sur des fidèles rassemblés pour la prière du soir dimanche au Centre culturel islamique de Québec, dans le sud-est du Canada, faisant six morts et une dizaine de blessés. Deux hommes aux visages masqués se sont introduits dans l'enceinte du centre culturel vers 19h15 dimanche (lundi 00h15 GMT), ont raconté des témoins sur les télévisions.
Un important dispositif policier s'est mis rapidement en place aux alentours, et les premiers blessés étaient soignés dans des ambulances sur place. "On me dit qu'il y a au moins six morts", a déclaré Mohammed Yangi, président du Centre culturel islamique de la capitale québécoise.
Un porte-parole de la police de Québec a confirmé sur les chaînes de télévision qu'il y avait des morts, mais sans préciser le nombre des victimes.
Un suspect pris de remords?
Deux suspects ont été interpellés, dont un à quelques kilomètres de Québec après avoir pris la fuite. Le second suspect arrêté par les policiers aurait appelé lui-même les policiers pour se rendre, selon Radio-Canada, qui cite une source policière. L'homme aurait été pris de remords quelques minutes après la fusillade.
S'en est suivi une courte poursuite, qui s'est terminée près du pont de l'Île d'Orléans, à une vingtaine de kilomètres de la mosquée, lorsque le suspect a immobilisé son véhicule. Après de courtes négociations, il aurait accepté de se rendre aux policiers. Au moins une arme aurait été trouvée dans son véhicule.
"Rien ne laisse croire qu'il y aurait d'autres suspects", a encore précisé la porte-parole.
Les deux suspects qui ont été appréhendés en lien avec l'attentat perpétré dimanche soir au Centre culturel islamique de Québec sont étudiants à l'Université de Laval, au nord-ouest de Montréal, a confié à Radio-Canada une source proche de l'enquête.
Selon le Collectif canadien anti-islamophobie, l'imam de la mosquée, le frère Azeddine, fait partie des victimes.

Via Twitter, le Premier ministre Charles Michel a condamné un "attentat lâche" et exprimé ses "pensées" pour "les victimes et leurs proches". Le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur a lui témoigné la solidarité de la capitale avec la ville de Québec. "La haine ne peut triompher", a-t-il ajouté.

"Violence barbare"
Le chef du gouvernement de la province francophone Philippe Couillard a également condamné cette attaque contre des musulmans. "Le Québec rejette catégoriquement cette violence barbare. Unissons-nous contre la violence et solidarité avec les Québécois de confession musulmane", a-t-il écrit sur Twitter.
"Je condamne ce geste insensé", a aussi déclaré le maire de Québec Régis Labeaume.
Difficile dans la confusion de déterminer combien de personnes étaient rassemblées pour la dernière prière dimanche. Généralement, selon Mohammed Yangi, ce sont 60 à 100 personnes qui assistent à ces prières à la mosquée.
Les témoins avouaient leur incompréhension après cette fusillade. "Je ne comprends pas pourquoi ici, c'est une petite mosquée et Québec, ce n'est ni Montréal, ni Toronto" (sud-est), a déclaré un homme qui était à l'intérieur du centre au moment de l'attaque, sans vouloir donner son identité.
"On s'y préparait (à une attaque de ce type), car ça se passe dans le monde entier", a confié à l'AFP un policier chargé du périmètre de sécurité.
Le Centre culturel islamique de Québec, qui est également connu sous le nom de grande mosquée de Québec, avait déjà été la cible d'un geste à caractère haineux, mais beaucoup moins grave: une tête de porc avait été déposée devant l?une de ses portes l'été dernier.
D'autres mosquées au Canada ont également été la cible de graffitis à caractère raciste au cours des derniers mois.
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Jan - 14:09 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 275
Religion: agnostique, ex-musulman
Localisation: france
Sexe: Masculin
Point(s): 617
Moyenne de points: 0,48

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 10:55 (2017)    Sujet du message: Canada Répondre en citant

Le Canada songe à interdire toute critique de l'islam



    Par Ludovic Hirtzmann Mis à jour le 21/02/2017 à 18:57 Publié le 21/02/2017 à 18:54

Manifestation contre l'islamophobie et le décret de Donald Trump interdisant l'entrée aux États-Unis de ressortissants de sept pays musulmans, le 4 février à Toronto.

Trois semaines après l'attentat contre la mosquée de Québec, le gouvernement débat d'une motion contre l'islamophobie.

Montréal

Sera-t-il interdit de critiquer l'islam dans les rues de Toronto? Poser un regard critique au Canada sur la religion musulmane entraînera-t-il à terme des poursuites criminelles? S'il est encore trop tôt pour le dire avant que la motion M-103 contre l'islamophobie ne soit votée le mois prochain, les parlementaires canadiens se déchirent à la Chambre des communes depuis la mi-février. Une députée musulmane du Parti libéral au pouvoir, Iqra Khalid, a déposé une motion contre «le racisme et la discrimination religieuse systémiques».

En vertu de ce texte, qui n'aura pas valeur de loi mais fera jurisprudence et que les libéraux ont promis de soutenir, seule la critique de la religion musulmane serait condamnable. La députée d'origine pakistanaise a ainsi libellé sa proposition: «Que, de l'avis de la Chambre, le gouvernement devrait: - reconnaître qu'il faille endiguer le climat de haine et de peur qui s'installe dans la population ; - condamner l'islamophobie…»

 «Haïr une ...
_________________


Signature Yacoub


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:15 (2018)    Sujet du message: Canada

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Parlons de tout -> Politique/Actualité/Monde/Evénement Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky