Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Nazôréen, Nazaréen, Naziréen, Naṣārá, Nāṣereth, Nozrim

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Discussions entre religions monothéistes -> Discussions islamo chrétiennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 18:26 (2017)    Sujet du message: Nazôréen, Nazaréen, Naziréen, Naṣārá, Nāṣereth, Nozrim Répondre en citant

Nazôréen, Nazaréen, Naziréen, Naṣārá, Nāṣereth, Nozrim


Il faut laisser tomber les traductions pour se recentrer sur les textes sémitiques.
Nous allons dans les codex Vaticanus, Bezae, etc.

Marc au fondement latin (1-24) et Luc (4-34) au fondement attique utilisent Ναζαρηνος.
Matthieu (26-71) au fondement hébreu ναζιραῖον reprenant נְזִיר dans Juges (13-5) et Jean (19-19) au fondement araméen utilisent Ναζωραῖος.

Le noble Coran utilisent ناصر et نصراني, donc issu de source araméenne et non greco-latine. Mais il l'emploie dans 2 sens distincts dans la sourate 5 : au verset 51 ال‍‍‍نَّ‍‍‍‍صَ‍‍ا‌‍رَ‌ى et au verset 82 ‌ نَ‍‍صَ‍‍ا‌‍رَ‌ى‌ ۚ. C'est incohérent comme le montre bien le texte arabe que vous lirez sans surtout ne pas recourir à une traduction qui ferait perdre toute les nuances sémitiques.
Tout tourne autour des deux termes également : הנצרות et נוצרי

On ne peut unifier Ναζαρηνος et Ναζωραῖος, pas plus
الناصري avec الناصريين, pas plus الناصرة avec راهب

--> Les uns sont les ennemis, les autres sont les amis des croyants. 2 catégories distinctes autant d'un apparent même vocable qui diffère si peu, la preuve.

--> Viennent 2 autres catégories, les habitants et les solitaires. Ce que nous rappelle Jean entre Jésus-Christ avec Dieu mais seul, et Bar'abbas isolé en prison mais la foule avec lui.

Aucune traduction n'est donc suffisante quand elle est seule nommée. On ne peut hors contexte, savoir le mot sémitique exact. Par contre, une fois dans les textes, quel bonheur de les retrouver et de comprendre les intentions de chacun sans sa prédication.

N'oublions pas enfin les fouilles archéologies sur le site de la ville (polis Natzorée ou Ναζαρέτ) de Nazareth qui ne changea jamais son nom ni celui de ses habitants, les nozrím : Source
"Les fouilles réalisées au siècle dernier par les pères franciscains dans la zone des sanctuaires ont permis de découvrir les restes d’un village à vocation agricole ayant appartenu à l’âge du Fer (900-600 av. J-C), qui s’est peu à peu organisé en de simples habitations construites autour de grottes destinées aux travaux domestiques et servant d’abri pour les animaux. C’est dans cet environnement d’une extrême simplicité que Joseph et Marie vécurent leur existence, là où Jésus vécut son enfance."

Fosses de stockage & lampes votives de Nazareth du temps de Jésus



Nos sources :
Coran Asmā'
Codex Vaticanus
Codex Sinaiticus
Sinaiticus PDF
Théologie Nazaréenne dans le Coran
De l'araméen de Jean à celui du Coran


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 4 Mar - 18:26 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 18:29 (2017)    Sujet du message: Nazôréen, Nazaréen, Naziréen, Naṣārá, Nāṣereth, Nozrim Répondre en citant

La problématique date des évangélistes. Matthieu, Luc et Jean offrent 3 secteurs différents de recherche et de preuves. Chacun annonçant la Bonne nouvelle pour que nous croyons que ce Jésus est bien le Messie juif.
ναζιραῖον

L'archéologie allemande depuis les travaux de Luxemberg est devenue incontournable.
Schliemann ayant retrouvé Troie et Mycène, ajoute à la puissante école germanique en langues mortes.
La ville de Nazareth existait bien telle que décrite par Matthieu au temps de Jésus

Ce problème apparait chez Jean qui le pose en montrant Pilate un peu perdu. De quelle juridiction le cas de ce Jésus dépend ? Il est natif d'où pour commencer ? De Galilée, on n'en saura pas plus.
Jean explique une précision de poids : c'est Pilate en personne qui rédige l'acte d'accusation en 3 langues. Cela se tient. Par contre, il est peu probable qu'il ait peint lui-même le titulus crucis.

Alors, 4 évangélistes et 4 inscriptions différentes ! L'explication paléographique est la plus censée et souvent constatée : le scribe ne maitrisait pas ces 3 langues : en grec, en latin et en hébreu.
Les minuscules n'existent pas, il va confondre les formes latines et grecques des lettres, tous les codex bilingues ont cette tare. Et puis pour l'hébreu, il va devoir écrire en sens inverse, un peu comme s'il passait de sa main de droitier à sa main gauche. Cela n'ira jamais !
INRI, c'était quoi d'origine selon Pilate ?

Et c'est devenu apparemment peu lisible car chaque évangéliste y lit ce qu'il a pu :
INRI en titulus crucis, ce fut quoi au final ?

Hélène mère très chrétienne fit seule la première et plus grande expédition de l'Antiquité juive pour retrouver le lieu exact de la crucifixion. Or elle a bien réussi.
La relique archéologique du titulus crucis et les 3 croix sur la pierre fendue du Golgotha par un tremblement de terre daté d'il y a 2000 ans. C'est une autre surprise imparable, et c'est un restant d'une autre version du titulus crucis.

En somme, le scribe, un simple soldat romain peut-être même, recopia le texte de Pilate comme il put. Chacun y lut ce qu'il croyait en comprendre. Jean atteste des confusions et s'en amuse.

Ainsi, confusion entre Caiphe et Cephas ; confusion entre nazôréen et nazaréen ; confusion entre les Marie car si la mère de Jésus ne vint pas au tombeau, c'est qu'elle le savait vide. Ce serait donc cette Marie à qui Jésus apparut en premier, ce qui est logique.
Confusion 2 villages d'Emmaüs, confusion du ressuscité avec d'autres personnes. Confusion entre deux Jésus, le Christos et le Barabbas. Confusion entre "Je Suis" et "c'est moi". Etc.

On a bien les 2 termes grecs, Jean contre Matthieu en somme :
Ναζαρηνος et Ναζωραῖος
Certains érudits pensent que Nazaréen est vraiment une forme variante de nazaréen (de נזר, Nazar, ce qui signifie : consacrer), mais d'autres tirent avec une égale confiance נצר (nasar), ce qui signifie soit être d'être vigilant ou d'être bourgeonnant.

Les deux expressions grecques sont utilisées à part égale, donc il y a bien 2 réalités différentes, chaque évangéliste prenant ce qu'il veut pour affirmer que ce Jésus est le Christ.
Les deux vocables grecs si distincts sont valides

Le noble Coran est plus récent, pourtant il est encore plus confus sur ce thème. Certes, il l'emploie, mais confond tout. Ici, le fait que Jésus fut seulement prophète ou Messie est sans rapport.


Il faut donc tenter de percer plusieurs Mystères et ensuite, nous essayerons de comprendre au mieux l'historique le plus précis autour de ce Jésus.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:16 (2017)    Sujet du message: Nazôréen, Nazaréen, Naziréen, Naṣārá, Nāṣereth, Nozrim

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Discussions entre religions monothéistes -> Discussions islamo chrétiennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky