Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
L'Enfer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Christianisme -> Catholicisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Croyez-vous à l'enfer ?
Oui
0%
 0%  [ 0 ]
Non
0%
 0%  [ 0 ]
Je doute
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Dim 30 Avr - 17:01 (2017)    Sujet du message: L'Enfer Répondre en citant

L'Enfer selon la Bible

Étymologie
Enfer en français, du latin Infernus, i, association de Inferus & Infra. C'est donc un mot latin d'origine antérieure aux romains.

Ainsi, on le trouve en grec, au pluriel, et dans les autres langues de l'Antiquité, hiéroglyphes, chinois, etc. souvent au pluriel. Il désigne toujours le séjour des morts.
Ne vous vexez pas, c'est pour les catholiques, laissant à chacun ses idéologies fausses contre les catholiques ^_^

Par exemple, Pluton chez les romains, copié des grecs, est le dieu des enfers. On devrait parler de Proserpine et Perséphone, du champ des roseaux égyptiens du Livre des morts pharaoniques, devenu en grec les champs d'Élysée, etc. Peu importe, il ne s'agit donc pas d'origine d'un dogme, mais bien d'un mythe universel dans toutes les civilisations, ce qui n'est pas surprenant, puisqu'en taoïsme et hindouisme, et en Mésopotamie, en Égypte et les cananéens, cette notion de l'en-dessous la terre en séjour des morts existe bien avant la naissance du peuple hébreu.

On nomme aussi Pluton, Pan qui est l'image du diable chrétien au Moyen-Âge, Hadès le dieu invisible, parce que sous la terre. C'est curieux, non ? On devrait parler du mythe encore d'Orphée, d'Héraclès, passionnant. Tout est entièrement compilé en latin antique 4 siècles avant la naissance de Jésus.

Les sémites ont repris aux cananéens et à la Mésopotamie ce mythe également. Ce n'est donc pas un dogme romain, donc il n'est pas un dogme catholique romain. Au moins pire, il est un mythe, mais pas un dogme. Et les sélites venant devl'araméen, vont donner en plus de la continuation de l'araméen, l'hébreu et l'arabe. Et toujours les civilisations et les mythes s'empilent, et voici les Enfers chez nos amis israélites, arabes, etc.

Dans les Évangiles
Dans Matthieu, Jésus revient à la source du Jourdain, et montre Banias, ancien temple grec au dieu Pan (Panias), et devenu un temple romanisé à Césarée. Et là, quand Simon lui dit qu'il est le Messiah, le Christos, Jésus en fait son vicaire pour sa communauté après sa mort et sa résurrection. Ce temple que j'ai visité, est bien une entrée grecque aux Enfers, et Jésus donne à Pierre les clefs du séjour des morts. C'est biblique, c'est mythique, mais pas dogmatique.

Matthieu 16-18
"Et moi, je te dis que tu es Pierre et que sur ce rocher je construirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne l'emporteront pas sur elle." (Bible Segond 21)
"Eh bien! moi je te dis: Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les Portes de l'Hadès ne tiendront pas contre elle. (Bible de Jérusalem 2013)
"De plus, moi je te dis : Tu es Pierre, et sur cette masse rocheuse je bâtirai ma congrégation, et les portes de l’hadès n'auront pas raison d'elle." (TMN 1974)

Hadès, c'est l'invisible textuellement, le séjour des morts dans la Septante que j'ai lu.

À cette notion du shéol, forteresse souterraine obscure & muette, se superpose la notion du retour des ancêtres, par exemple en Genèse 15-15, ou en Luc 16-22.
Mais il y a entre les deux sources de Genèse en hébreu, l'hélohimiste et la yahwiste, deux notions différentes. Ainsi on a aussi la notion parallèle d'une déchéance, typique en Genèse 3, versets 3 & 19.

En même temps, toujours dans la Bible, ge-hinnom, la vallée de Hinnom, est la reprise du lieu des sacrifices par le feu au dieu Moloc, qu'on retrouve en Jérémie 32-35.
Et la source Yahwiste la conserve en Isaïe 66- versets 21 à 24.

Puis Josias réforme ce lieu pour en faire celui de l'impureté : 2 Rois 23-10. C'est ici, dans la Bible juive, que commencent la mise au feu des immondices et des cadavres ennemis. Marc ne fait que reprendre Josias dans Marc 9-48.

C'est alors qu'arrive ce nazaréen, Jésus, conçu à Nazareth, né à Bethléem, qui associe avec une grande autorité, en même temps une doctrine de rétribution au jugement de son Père, que la brisure de ses portes pour en libérer les captifs. On a ça dans Romains 10-7 et aussi dans Jean 5- versets 26 à 28. Pierre & Paul confirment dans leurs écrits, par exemple 1 Pierre 3-19 ou Hébreux 13-20, et dans l'Apocalypse 1-18, etc.

C'est ainsi qu'on retrouve le mythe du Léviathan israélite dans Job qui baigne dans cet étang de feu et dévore ses proies, la seconde mort.

La Géhenne.
Le mot grec géenna vient de l'hébreu gé-Hinnom (vallée de l'Himmon); là eurent lieu dans le passé des sacrifices humains (2 Chroniques 33:6; Jérémie 7:31). De ce fait, ce nom avait une consonance d'horreur pour les Juifs. De leur temps, le feu y brûlait continuellement les immondices, ce qui rappelait au peuple d'Israël le jugement réservé aux méchants. Le mot "géhenne" se trouve dans Matthieu 5:22, 29, 30; 10:28; 18:9; 23:15, 33; Marc 9:44, 46, 47; Luc 12:5; Jacques 3:6.

Sauf cette dernière citation, c'est Jésus-Christ qui utilise cette expression pour avertir très solennellement des conséquences du péché. Il décrit la géhenne comme un endroit "où leur vers ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas" Marc 9:48.

Le sens de cette expression correspond à "étang de feu" utilisé dans Apocalypse 19:20; 20:10, 14, 15.

La "seconde mort" ou "l'étang de feu"
"Puis la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu".
Apocalypse 20:14-15.
On consultera : http://www.bible-ouverte.ch/faq/faq-theme/qr-doctrine-chretienne/2100-repon…

Une fois encore, on devrait apprendre les langues bibliques au lieu de se fier aux dogmes carricaturant les catholiques dans certaines mouvances religieuses qui nous combattent, alors que nous les laissons tranquilles.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Avr - 17:01 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Dim 30 Avr - 17:05 (2017)    Sujet du message: L'Enfer Répondre en citant

Merci de lire ce qu'on vous écrit, avant de donner votre dogme personnel. Essayez de penser par la Bible, car penser par soi-même n'est que montrer l'état de votre ignorance des religions de l'humanité. Tout est déjà dans le chamanisme issu du Néolithique ! Pourquoi dire autre chose que ce patrimoine mondial des croyances communes de l'humanité ?
À lire de Barbusse : https://www.argotheme.com/barbusse_enfer.pdf


Revenir en haut
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Dim 30 Avr - 17:18 (2017)    Sujet du message: L'Enfer Répondre en citant

L'enfer et le chamanisme, terreau des religions primitives au Néolithique


L'enfer aux origines de la naissance de la spiritualité humaine
La religion chamanique est une forme de cet animisme que l’on retrouve dans toutes les sociétés primitives. C’est une étape longue et importante dans l’évolution des idées de l’homme sur le monde, sur l’âme, sur la vie. C’est le premier effort de l’homme dans sa lutte contre les forces implacables de la nature, de même que le clan est le pre- mier échelon entre la horde sauvage et la société.

On sait que les tribus innombrables, touraniennes et mongoliques, qui ont plusieurs fois bouleversé l’Europe, croyaient au chamanisme. On a retrouvé des incantations chamaniques dans les inscriptions cunéiformes des Mèdes à Suze.

Le choc avec les anciennes civilisations
Avant l’introduction du bouddhisme, le chamanisme était la religion de la cour des Tchingizides où les « kam » (chamanes) exerçaient une grande influence. De leurs pro- phéties dépendaient par exemple l’ouverture des hostilités, les déclarations de guerre, les retraites, au premier abord incompréhensibles, des hordes victorieuses. De nos jours même, le chamanisme a des millions d’adeptes en Asie, en Afrique, en Amérique. De même que dans la vie civile nous nous heurtons à tout moment à des institutions qui ont pris naissance dans les formes sociales primitives du clan, de même dans la vie intellectuelle nous rencontrons à tout moment des idées chamaniques.

Quand ils parlent de l’enfer, ils disent qu’il est situé «au delà du huitième ciel, au septentrion, dans une contrée où règne une nuit éternelle, où souffle sans cesse un vent glacial, où brille le pâle soleil du nord, où la lune ne se montre que renversée, où les jeunes filles et les jeu- nes gens restent éternellement vierges, où les cavales re- poussent les étalons, où les génisses dédaignent les tau- reaux, où se dressent des maisons de pierre et de fer, étroi- tes au sommet, larges à la base, grosses au milieu ». On peut y aller, mort ou vif, non pour y expier ses péchés, mais par l’effet d’un hasard malheureux.

Un état universel de prudence devant l'inconnu inaccessible
On peut avoir une vie exempte de tache et y être entraîné par un mauvais es- prit se trouvant dans votre voisinage au moment de votre mort. Il en résulte qu’il est prudent d’avoir souvent recours aux incantations et aux talismans des sorciers : il faut veil- ler à écarter les esprits afin que jeunes filles et jeunes gens puissent s’unir entre eux, que les chevaux et le bétail puis- sent être bien soignés, afin qu’il ne se produise pas quel- qu’une de ces grandes injustices qui remplissent le cœur de l’homme d’un désir implacable de vengeance.

Il y a mort et mort
La mort naturelle n’effrayait point les hommes préhistoriques. Ils craignent cependant la mort violente, car elle les envoie grossir le nombre de ces « hommes et femmes éternellement vierges » qui n’ont pas rempli le rôle qui leur était assigné dans la vie, qui n’ont pas fait usage de toutes leurs forces. C’est pourquoi les victimes des suicides, des meurtres et des accidents se changent toujours en esprits malfaisants, en spectres errants.

Source : https://bibliotheque-russe-et-slave.com/Livres/Sieroszewski_-_Du_chamanisme…


Revenir en haut
Marmhonie
Équipe de modération
Équipe de modération

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 136
Religion: Catholique
Localisation: Los Angeles
Sexe: Masculin
Point(s): 147
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Dim 30 Avr - 17:22 (2017)    Sujet du message: L'Enfer Répondre en citant

Révélations sur l'Enfer bien réel

On lira sur les conditions dans lesquelles Jésus-Christ vécu notre modèle de perfection humaine contre Satan, et son séjour aux Enfers par quelques livres en PDF pour étudier.

L'Enfer existe vraiment !
Jésus de Nazareth
Ce que la Bible enseigne sur Satan & l'Enfer
L'emprise des démons pour nous perdre en Enfer

Une vision de l'Enfer à Fatima
"Le vendredi 13 juillet 1917, Notre Dame apparût à Fatima et s'adressa aux trois petits voyants. Notre Dame n'a jamais souri. Comment pouvait-elle sourire, puisque ce jour-là elle allait donner aux enfants la vision de l'enfer ? Elle dit : « Priez, priez beaucoup parce que beaucoup d'âmes vont en enfer. » Notre Dame étendit les mains et soudain les enfants virent un trou dans le sol. Ce trou, disait Lucie, était comme un océan de feu dans lequel se voyaient des âmes avec une forme humaine, des hommes et des femmes, brûlant dans le feu, criant et pleurant inconsolablement. Lucie disait que les démons avaient un aspect horrible comme des animaux étranges. Les enfants étaient si horrifiés que Lucie cria. Elle était si terrorisée qu'elle a cru qu'elle allait mourir. Marie dit aux enfants : « Vous avez vu l'enfer, c'est là où vont les pécheurs quand ils ne se repentent pas. »


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:19 (2018)    Sujet du message: L'Enfer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Religions Index du Forum -> Christianisme -> Catholicisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky